samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSociétéLe déficit d’enseignants minoré avec les 8700 recrues

Le déficit d’enseignants minoré avec les 8700 recrues

Pour l’année scolaire 2021-2022, l’Etat du Sénégal a procédé au recrutement de 8700 nouveaux enseignants. Une manière de résorber le déficit accumulé.

Le problème du déficit en personnel enseignant ne devrait pas se poser au cours de cette année scolaire. Avec le recrutement massif effectué : 3700 dont 2500 maîtres sortis des CRFPE (2000 pour l’enseignement en Français et 500 pour l’arabe) et 1200 seront en service dans le moyen-secondaire (collège et lycée). Qui plus est, il y a les 5 000 recrues du « Xeuyou ndaw yi » (3650 pour l’élémentaire et 1350 pour le moyen-secondaire. Total : 8700 qui intègrent le système. Selon le directeur des ressources humaines du ministère de l’Education nationale, Serigne Souahibou Badiane, « il est difficile d’avoir un effectif viable à 100%. Tout cela si on le met dans le réseau je ne crois pas qu’on parlera de déficit d’enseignants ».

Avant de souligner que c’est dans les régions reculées qu’on a souvent un problème d’enseignants. « Comme à Matam, Kédougou et Sédhiou parce que ce sont des zones de départ. Si on a des nouveaux, aucun d’entre eux n’est affecté à Dakar ni à Thiès. Ils sont ventilés dans les autres localités du pays. Car le système éducatif est fait de telle sorte que durant les vacances, il est donné aux enseignants la possibilité de demander à aller où ils veulent. Cette opportunité permet à certains de quitter l’intérieur du pays pour se rapprocher de leurs lieux d’habitation », explique-t-il au micro de RFM. Cette année, il y avait 23 000 demandes d’affectation. Et 5 500 dossiers ont obtenu une réponse favorable.

« C’est le droit à la mobilité, on ne peut le leur privé. Rien que pour la région de Matam 4000 enseignants ont quitté en direction de Dakar ou Thiès. Cela fait que quand on affecte, l’année suivante d’autres partent. Nous avons essayé d’arrêter ces départs en décidant que tout enseignant avant de quitter sa zone de service, il doit y faire au 5 ans. On peut bouger au sein de la localité sans en sortir. Malgré cela, nous avons constaté au bout des 5 ans qu’il y a encore une grande vague de départ. Du coup, nous avons diminué la durée à 3 ans en augmentant le recrutement » informe Serigne Souahibou Badiane. Surtout que 3000 à 4000 enseignants peuvent être enrôlés du fait de l’augmentation du taux de scolarisation avec 400 000 nouveaux inscrits à l’école, chaque année.

Le fonctionnaire du ministère de l’Education précise que le processus d’engagement du personnel enseignant est différent des autres. « Il y a le recrutement de masse et le recrutement qui requiert certains diplômes et niveaux. On a 2000 diplômés professionnels (Sur les 5000 de « Xeuyou ndaw yi ») et leur ordre de service sont déjà prêts. Les 3000 autres, nous ne pouvons pas les mettre dans les classes sans au préalable les former. Ça a commencé depuis septembre et ça va se terminer fin octobre. Et ils seront affectés ». Tout comme les 2500 issus des Centres Régionaux de Formation des Personnels Enseignants (CRFPE) qui vont disposer de leur ordre de service. Ainsi que les sortants des instituts (FASTEF, INSEPS, URF Gaston Berger, ENA).

Selon Mr Badiane, le recrutement des 5000 enseignants (« Xeuyou ndaw yi ») s’est fait de « manière transparent et objectif ». Les syndicats, la société civile et l’association des parents d’élèves ont été consultés à chaque fois et ont validés les critères définis pour la sélection. Et de rassurer : « Contrairement aux générations « ailes de dinde » ou « vacataires », cette fois il y a un encadrement même si c’est pour 6 semaines. Cela pour qu’ils puissent avoir les rudiments. Et il s’agit d’une formation continue diplômante ».  A noter que 82% des enseignants ont repris le service à la date (11 octobre dernier) de l’ouverture administrative.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img