dimanche, décembre 5, 2021
spot_img
AccueilSociétéMacky Sall s’est-il réconcilié avec Touba ?

Macky Sall s’est-il réconcilié avec Touba ?

Adoubé à Touba le weekend dernier, le président Macky Sall semble reprendre du poil de la bête dans la cité religieuse. Est-ce les prémices d’un gain politique à long terme ?

Ce week-end, le tapis rouge a été déroulé au président Macky Sall à Touba. Venu inaugurer l’hôpital grand standing Cheikh Ahmadoul Khadim, qui entre dans le cadre du programme de modernisation, de reconstruction et de réhabilitation des infrastructures hospitalières sénégalaises, le chef de l’État a tenu à préciser « que ce centre hospitalier est l’un des plus modernes de toute l’Afrique de l’Ouest ». Avant de s’auto-glorifier devant les dignitaires mourides et des membres du gouvernement. «Ce que j’ai réalisé ici à Touba, aucun autre régime n’a eu à le faire», a-t-il affirmé. Le Khalife général des mourides, Serigne Mountakha Mbacké, par l’entremise de son porte-parole Serigne Bass Abdou Khadre, avait fini d’adouber le président Sall : « Si ça ne tenait qu’à moi, tous tes vœux seraient exaucés ainsi que tes prières ».

Le ciel de Touba semble se dégager au dessus de Macky Sall. A la veille de son arrivée dans la ville sainte, le Khalife des mourides avait déjà donné le ton de ce que sera cette visite : des moments de sérénité, loin des tensions politiques qui ont souvent escorté les venues du chef de l’État à Touba. « Il (Serigne Mountakha) déplore ce phénomène nouveau qui commence à exister dans la cité. On voit de plus en plus des gens manifester leur colère dans la rue. Cette manière de faire est prohibée et intolérable avait clamé Serigne Bassirou Abdou Khadr, porte-parole du Khalife. Que ceux qui ont envie de se faire entendre viennent lui parler ou passent par ses représentants. Mais il ne tolérera plus que de tels comportements se reproduisent… » Durant son bref séjour, le leader de Benno Bokk Yakaar a échappé à toute huée et contestation. Le « ndigueul » de Serigne Mountakha sonnant comme une volonté de ne pas saper le moral d’un Macky Sall qui n’a pas manqué de jeter une pierre dans le jardin de l’opposition en les invitant « à plus de retenue face aux réalisations du gouvernement à Touba ».

L’inauguration de l’hôpital Cheikh Ahmadoul Khadim, comptant 300 lits et présenté comme le plus moderne du Sénégal, en plus des promesses de finir les travaux d’assainissement de Touba, peut-il réconcilier définitivement Macky Sall avec la grande ville du Baol ? Depuis son accession au pouvoir en 2012, le leader de l’Apr n’a jamais réussi à conquérir Touba comme l’avait fait son prédécesseur, le président mouride, Abdoulaye Wade. Ce dernier avait ses hommes dans la ville sainte ainsi que des ministres puissants qui avaient l’oreille des dignitaires mourides. Macky Sall avait tenté le pari avec l’ombrageux Moustapha Cissé Lô et d’autres « envoyés spéciaux ». Sans réussite. Lors de la dernière présidentielle, en 2019, le parti au pouvoir a réalisé un score faible (moins de 30%) qui ne s’est pas démenti au fildes autres élections. La défiance de Touba envers le régime en place demeure une réalité en même temps qu’une équation malgré la volonté du leader de Benno Bokk Yakaar de multiplier les réalisations dans la ville de Bamba. Les non-dits sont légion, la méfiance récurrente.

L’opposition « muselée » le temps de la visite de Macky Sall à Touba, rien n’indique que l’électorat pourrait basculer du côté de Benno Bokk Yakaar lors des échéances à venir. Rien n’exclut également le fait que le leader de l’Apr ait grappillé des points avec l’inauguration de cet hôpital ultra-moderne. « C’est la première fois qu’un gouvernement sénégalais arrive à réaliser une infrastructure publique de cette dimension à Touba », a déclaré le maire de Touba et membre de Benno Bokk Yakaar, Abdou Lahad Ka. Une façon comme une autre de défier l’opposition. Cette dernière, représentée par le Pds et Pastef à Touba, se dresse devant Macky Sall et Benno Bokk Yakaar. Comme à l’accoutumée, lors des élections locales de janvier 2022, il n’y aura qu’une seule liste à Touba : celle du khalife général. « Cette liste du Khalife sera sans doute la liste de Benno Book Yakaar, la coalition présidentielle au pouvoir », a lancé le président Macky Sall samedi dernier, en marge de l’inauguration de l’hôpital. Touba basculera-t-il Benno Bokk Yakaar au-delà de janvier 2022 ?

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img