jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilSociétéMairie Dakar : L’État bloque les salaires des employés

Mairie Dakar : L’État bloque les salaires des employés

Le maire Barthélémy Dias informe que l’État refuse de payer les salaires des membres de son cabinet ainsi que l’aide accordée aux 1700 agents.

« La ville de Dakar a un seul problème : le Président Macky Sall ». C’est la conviction du nouveau maire Barthélémy Dias, qui a tenu ses propos dans l’émission Farram Facce de la TFM. Il l’accuse de chercher à bloquer le fonctionnement de la mairie. Pour preuve : « Jusque-là, les rôles d’imposition établis par la Direction Générale des Impôts et Domaines, permettant aux percepteurs de collecter les impôts des fonciers battus et autres, nous n’en disposons pas après le deuxième semestre de l’année ».

Plus grave, « à cause des recrutements de Guy Marius Sagna (activiste, membre du parti PASTEF) et le capitaine Oumar Touré (gendarme radié dans l’affaire Adji Sarr-Ousmane Sonko), il a été décidé de ne pas payer les salaires des membres de mon cabinet. Alors que ce problème ne se posait pas avant. On a demandé que tous les contrats soient visés par l’inspection du travail. Ce qui ne se faisait pas à la mairie de Dakar (…) Le président Macky Sall est dans la provocation », martèle Barthélémy Dias.

Avant de détailler : « Les agents de la mairie de Dakar (1 700) sont fatigués, car ce qu’ils gagnent à la fin du mois est dérisoire. Pour avoir un salaire de plus de 200 000 F CFA, il faut un master 2. Le conseil municipal a voulu corriger cela. Mais comme il n’a pas le droit de procéder à une augmentation, il a été décidé sur le budget de la mairie d’octroyer 100 000 F CFA à chacun pour la fête de tabaski. Sauf qu’il nous est parvenu l’information comme quoi le ministère des finances a demandé à la perception de ne pas exécuter cette délibération ».

De ce fait, « Barth » appelle ses travailleurs à la mobilisation. De se rapprocher faire des syndicalistes et de mener leur combat. « Ce qu’on fait, c’est pour les motiver. Ce sont des pères de famille qui ont des obligations et des charges. Mais, on préfère les défier », dit-il. Avant de se montrer menaçant : « Entre la mairie et le palais de la République, c’est 600 m. La préfecture est tout proche. Il sera difficile de contenir 1700 personnes… En tout cas, on ne peut pas empêcher à mes employés d’être payés ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img