vendredi, décembre 2, 2022
spot_img
AccueilSociétéMbeubeuss : Bientôt le démarrage des travaux de construction

Mbeubeuss : Bientôt le démarrage des travaux de construction

La réhabilitation de la décharge de Mbeubeuss (Malika) entre dans sa phase de construction. Les travaux vont bientôt être lancés.

Un an après son lancement, le PROMOGED (Projet de Promotion de la Gestion intégrée et de l’Économie des Déchets solides au Sénégal) va passer à la phase de réalisation de la nouvelle décharge de Mbeubeuss (commune de Malika). Les travaux de construction vont démarrer sous peu. Les études technique, environnemental et sociale sont effectuées. Selon le directeur Ibrahima Diagne, « nous sommes dans le processus de recrutement de l’entreprise ». Ainsi, l’appel d’offres est ouvert.

Il s’agit d’un projet important parce que concernant 115 hectares. Pour le début, le travail se fera sur 50 hectares. En plus de la mise en place de deux usines de décharge à Sébikotane et Bambilor, qui vont prendre le relais et permettre de terminer Mbeubeuss d’ici trois ans. On est là à une étape cruciale de la réhabilitation après l’accompagnement des récupérateurs et l’impact sur la communauté (Malika et Keur Massar). Avec des mesures d’urgence qui sont prises pour favoriser une amélioration les conditions d’exploitation.

Cela à travers une démarche participative et inclusive. En rencontrant les acteurs évoluant dans le domaine du recyclage de plastique, en initiant des missions d’identification de sites pour l’aménagement. « Il y a eu des forums communautaires sur l’importance du projet. Les localités sont impliquées dans le choix des jeunes qui travaillent au niveau des infrastructures installées, la surveillance et la sensibilisation de la population », informe le directeur de PROMOGED Ibrahima Diagne.

Avant de souligner que ce sont 500 infrastructures « de tout ordre » qu’il faudra ériger. « En partant du quartier avec les points de regroupement normalisés (14 sont déjà concrétisés entre Malika et Keur Massar) puis les centres de regroupement et commercialisation à l’échelle de la commune et les centres de tri et de transfert qui polarisent les départements. Ensuite, il y aura des usines de transformation (énergie, matières premières…) dans les sept régions concernées et cinq autres seront dotées pour la phase 2 du projet ».

Pour rappel, le PROMOGED est financé à hauteur de 206 milliards F CFA grâce à la Banque Mondiale, la Coopération espagnole, l’Agence française de développement et la Banque européenne d’investissement. Sa mission consiste à mettre en place de stratégie, d’infrastructures de traitement des déchets aux normes et leur équipement. En complémentarité avec l’UCG (devenue SONAGED : Société Nationale de Gestion intégrée des Déchets) qui est dans l’aspect opérationnel.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img