lundi, décembre 5, 2022
spot_img
AccueilSociétéPhases nationales : L'ONCAV pose le débat sur la citoyenneté...

Phases nationales : L’ONCAV pose le débat sur la citoyenneté…

Les Phases nationales de l’ONCAV ne sont pas que sportives et culturelles. Il y a l’aspect pédagogique avec l’ « université des navétanes », qui apporte sa contribution sur la citoyenneté et le développement.

L’ONCAV (Organisme Nationale pour la Coordination des Activités de Vacances) a ouvert ce dimanche son « université des navétanes », qui a regroupé les acteurs du mouvement et d’éminentes personnalités de l’Etat comme de la société civile. pendant deux jours, ils vont échanger autour du thème : Une citoyenneté active au service du développement. « C’est un sujet qui résume le quotidien des sénégalais. Nous avons voulu posé le débat pour sortir un document devant servir de guide », confie le président Amadou Kane.

Avant de rappeler que l’organe dirigeant des navétanes « est une association nationale reconnue d’utilité publique, qui ne doit être rien d’autre que de trouver des solutions aux difficultés que rencontrent la population ». Le ministère de la santé, qui fait partie du panel, « va sensibiliser sur les nouvelles maladies, l’utilité de la vaccination en cette période de pandémie Covid-19 ». Ainsi que sur « la sécurité, le rôle de la femme, l’employabilité des jeunes… L’objectif pour l’ONCAV est d’apporter sa contribution à toutes ces problématiques de la société ».

Des membres du panel.

De ce fait, « il me parait impérieux de travailler à rendre notre système plus performant », indique le juge Demba Kandji, modérateur du panel. Cela demande un renforcement de l’Etat de droit, « qui nous assigne le devoir de soumettre nos rapports sociaux au droit, qui nous oblige à encadrer tous nos comportements dans des règles juridiques ». Pour le Médiateur de la République, « une citoyenneté au service du développement n’a de sens et d’efficacité que lorsqu’elle s’inscrit dans des perspectives dynamiques ».

Avant de poursuivre : « Un engagement dans le renforcement de l’Etat de droit appelle un investissement de l’ensemble de nos compatriotes dans la mesure où cette notion assure les empiétements propices pour créer la croissance, la qualité de vie, le standing social en faveur des populations… Le développement dont on parle ici de manière large. Il est économique, technique, social, culturel, numérique. Il doit concerner les secteurs agricole, industriel et tertiaire avec une concentration des efforts sur le segment de la digitalisation ».

Le Médiateur de la République Demba Kandji.

Et le modérateur de préciser dans son propos préliminaire que « le juge joue un rôle crucial dans la préservation de la paix sociale. Il permet de rendre effectif l’Etat de droit ». A la suite de cet exposé, le président de l’ONCAV Amadou Kane réaffirme l’importance du thème de l’édition 2022 de l' »université des navétanes » qui colle aux réalités du pays. L’instance nationale dirigeante du sport de masse étant un démembrement de l’Etat, « les conclusions de ce séminaire seront transmis à qui de droit ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img