lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSociétéSouleymane Teliko, nouveau Président de Chambre à la Cour d’Appel de Tamba :...

Souleymane Teliko, nouveau Président de Chambre à la Cour d’Appel de Tamba : « C’est une décision injustifiable…»

Muté à la Cour d’Appel de Tambacounda, le juge Souleymane Teliko s’éloigne un peu plus du coeur névralgique de la magistrature sénégalaise.

Nommé hier Président de Chambre à la Cour d’Appel de Tambacounda à l’issue de la réunion du Conseil supérieur de la Magistrature, présidé par Macky Sall par ailleurs Président dudit Conseil, le juge Souleymane Teliko subit une sorte de sanction-punition. Il est peu de dire que le désormais ex-Président de Chambre à la Cour d’Appel de Thiès avait maille à partir ce Conseil supérieur de la Magistrature et par ricochet avec le Président Macky Sall et le ministre de la Justice, Me Malick Sall, membre également dudit Conseil. « C’est une décision injustifiable. Mais, je ne fais pas de soucis car le dernier mot revient toujours à Dieu « Wal aaxibatu Lil muttaxiin » », a-t-il commenté hier peu après le communiqué du Conseil.

Ancien président de l’Union des magistrats sénégalais (Ums), qu’il a quitté en août dernier au bout de deux mandats (quatre ans), le juge Teliko avait toujours dénoncé la mainmise de l’Exécutif et du Président de la République et son ministre de la Justice sur la carrière des magistrats. «Il faut noter le contrôle quasi total que l’Exécutif exerce sur la carrière des magistrats qui constitue une menace permanente pour l’indépendance d’esprit des juges, la précarité statutaire des magistrats qui trouve son paroxysme dans les dispositifs discriminatoires du régime de retraite et enfin la subordination excessive du parquet au ministre de la Justice qui contribue à faire peser sur cette entité et par ricochet sur la justice tout entière un soupçon permanent de collusion avec l’Exécutif», révélait-il au moment de quitter l’Ums.

Souleymane Teliko se savait attendu au tournant. Décrit comme un magistrat trop libre et qui ne s’en tient pas au fameux droit de réserve de la corporation, le nouveau Président de Chambre à la Cour d’Appel de Tambacounda paie pour sa liberté de ton. Comme en juillet 2020 où, à l’occasion de l’émission «Jury du dimanche» d’IRadio, il avait refait le procès Khalifa Sall et fusillé la décision de justice. « Je considère que la Cour de justice de la Cedeao avait raison sur l’affaire Khalifa Sall. Il y avait effectivement une violation de la présomption d’innocence et des droits de la défense. Ça, il faut le regretter. Moi je le regrette franchement parce que j’estime que nous avons toutes les ressources humaines de qualité qui ont été bien formées et qui peuvent nous épargner ce genre de déconvenues, parce que c’est clairement une déconvenue pour la justice sénégalaise» », déclarait-il. Une sortie qui allait créer un véritable malaise dans la Justice sénégalaise à un tel point qu’en décembre 2020, le Conseil de discipline du Conseil supérieur de la magistrature décidé de lui infliger un blâme lui reprochant, entre autres, d’avoir « commenté une décision de justice dans les médias, en violation de son devoir de réserve ».

Crayonné par le pouvoir comme un juge encagoulé, Souleymane Teliko n’avait rien fait pour inverser cette tendance. Car, à la veille de la présidentielle de 2019, il se prononce sur le parrainage ou encore le caractère illégal et dangereux de la déclaration anticipée des résultats par le premier ministre d’alors, Mahamed Boun Abdallah Dionne, qui balançait le fameux chiffre de 58 % pour le candidat Macky Sall. Ses passes d’arme avec Madiambal Diagne, patron de presse réputé proche du Président Macly Sall n’ont rien fait pour arranger les choses. Blacklisté par le régime en place, en conflit permanent avec le ministre de la Justice, le juge Teliko s’éloigne du coeur de la magistrature sénégalaise et fait les frais de son intransigeance.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img