lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSociétéTouba : Un millier de personnes en "magal" à la police

Touba : Un millier de personnes en « magal » à la police

Parmi les nombreux talibés mourides qui ont convergé vers Touba ce week-end, un peu plus d’un millier (1179) ont fini par faire leur « magal » dans les locaux de la police.

Au terme de la 127e édition du grand Magal de Touba, la police nationale a fait le point des opérations menées dans la ville sainte ainsi que les environs (Mbacké, Diourbel, Bambey). Avec un dispositif sécuritaire « articulé autour de trois axes prioritaires : lutter contre la délinquance et la criminalité, réguler la circulation, assurer le service d’ordre au niveau de certains domiciles des marabouts, autour de la grande mosquée et de la résidence Khadim Rassoul », indique le communiqué publié hier soir.

Cela a conduit à mettre la main sur un peu plus d’un millier de personnes (1179) dont 583 l’ont été durant la période du Magal (samedi, dimanche et lundi derniers) pour vérification d’identité (172), détention, usage, offre ou cession de chanvre d’indien (78), vagabondage (33), ivresse publique manifeste (18), détention et usage de produits cellulosiques (45), vol, flagrant délit de vol (96), tentative de vol (18), détention de aux billet de banque (4), jeu de hasard (22), rixe sur voie publique (12), abus de confiance (8), escroquerie visa (1), coups et blessures volontaires (6), nécessité d’enquête (29), violence à ascendant (6), homicide involontaire par accident de la circulation (2), détention d’objet de provenance douteuse (13), rébellion et outrage à agent (19) et usurpation de fonction (1).

« A cela s’ajoutent les 596 personnes interpellés dans le cadre des opérations pré-magal (…) Ainsi 387 ont été présentés au parquet. Sur le plan de la lutte contre la drogue, une saisie de 6 kg de chanvre indien a été opéré. Au titre de la sécurité routière, 770 pièce ont été saisies, 53 véhicules mis en fourrière, 119 motos immobilisés, 39 accidents de la circulation constatés dont 23 corporels, 13 dégâts matériels et 3 mortels » informe la police. Et de souligner que cela a été possible grâce à un important déploiement avec 2570 éléments en civil et en tenue, en plus de 83 moyens roulants. Tout comme la création de 7 postes de police avancés au niveau des zones jugées criminogènes.

A noter que pour cette année, « une innovation majeure a été apportée par la police nationale en complétant son dispositif par l’installation de caméras de surveillance, l’utilisation de drones dans les villes de Touba et Mbacké. Ce procédé technique a permis d’avoir la situation à temps réel de ces localités ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img