jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilSociétéTransport : Le CUSTRS met fin à la grève

Transport : Le CUSTRS met fin à la grève

La rencontre entre l’intersyndicale du secteur des transports et l’État a abouti à la levée du mot d’ordre de grève illimitée, après trois jours de supplice des Sénégalais sur les routes.

Un grand ouf de soulagement pour les Sénégalais qui ont été privés de moyens de locomotion pendant trois jours. Le Cadre Unitaire des Syndicats des Transports Routiers du Sénégal (CUSTRS) vient de lever son mot d’ordre de grève à la suite de négociations (bouclées tard dans la nuit d’hier vendredi) avec le gouvernement. Gora Khouma et compagnie ont pu – comme il l’avaient exigé – avoir au tour de la table tous les ministres concernées par leur plateforme revendicative. Ce qui a permis de mettre un terme au calvaire des populations.

« Une rencontre facilitée par le patronat », selon un de ses membres et représentants en l’occurrence Palla Mbengue, qui était sur le plateau de Jakaarlo bi sur la TFM. « Avant même de commencer, il s’est passé quelque chose qui est rare et inattendue : le Président de la République Macky Sall a signé un décret portant sur le plus important des dix points discutés qui est la tracasserie des forces de défense. Avec la mise en place d’une brigade mixte ( agents gendarmerie, police, douane, eaux et forêt). Une décision essentielle ».

Il y a aussi que « les six ministres se sont réunis, ont discuté et fait un arrêté. C’est l’attente d’avoir ce document co-signé qui nous a un peu retardé. Tout le monde s’est réjoui des actes posés par l’autorité. Un comité de suivi sera mis en place pour continuer les échanges autour des revendications. Donc les discussions vont se poursuivre, car on ne pouvait pas tout faire en un seul jour ». Cependant, il n’y a pas de protocole paraphé par les parties prenantes. Mais, « tout a été accepté, ce qui explique ma présence à cette émission », dit-il.

Et de souligner : « Lors de la réunion tenue le matin (hier vendredi), le patronat avait retenu le principe de reprendre le travail et de négocier. Cela pour permettre aux populations de pouvoir vaquer à leurs occupations ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img