samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSports4ème mandat d'Augustin Senghor : Passe d'armes entre Mady Touré et le...

4ème mandat d’Augustin Senghor : Passe d’armes entre Mady Touré et le ministre Abdoulaye Sow

Le 22 juillet 2021 au CNOSS, si Saer Seck a exigé la démission de Augustin Senghor si le Sénégal ne gagnait pas la prochaine Can et que Mbaye Diouf était «prêt à être derrière le président sortant de la fédération sénégalaise de football, Mady Touré de Génération Foot lui, a été plus tranché en exigeant le départ illico presto du maire de Gorée. Mieux Mady Touré a aussi échangé des vertes et des pas mûres avec le Abdoulaye Saydou Sow, le nouveau ministre de l’Urbanisme, du Logement et de l’Hygiène publique.

C’est le journaliste Bamba Kasse qui a révélé sur page facebook visitée par diantbi.com ce qu’il appelle «les dessous du deal : Saer Seck demande la démission de Augustin Senghor si on ne gagne pas la Can, Mady Touré : le consensus c’est que Augustin Senghor parte tout de suite ; Mbaye Diouf : «je suis prêts à être derrière Senghor ; Ablaye Sow traite Mady Touré d’incorrect ce que ce dernier lui rend », a commenté schématiquement le journaliste Bamba Kassé.

Rappelons que avant d’être ministre en novembre 2020, Abdoulaye Sow, ex directeur du COUD (Centre des œuvres universitaires de Dakar) a d’abord occupé les fonctions de président de la commission de discipline de la fédération de football, président de la ligue de football amateur et enfin 2ème vice-président de la fédération sénégalaise de football.

Avec les révélations du journaliste Bamba Kasse, on, se rend compte que Mady Touré, le patron de Génération Foot a craché sur ce Protocole d’accord du 22 juillet 2021 actant le consensus relatif à la Gouvernance du football et autour du prochain mandat du comité exécutif de la fédération sénégalaise de football.

C’est au cours de cette réunion qu’avait été décidé et accepté la désignation du candidat Augustin Senghor pour conduire le programme consensuel pour le mandat à venir.

Cette rencontre avait réuni outre les membres de la commission, les quatre candidats aux élections au poste de président de la fédération, à savoir Mbaye Diouf Dia, Saer Seck, Augustin Senghor, Mady Touré.

Le ministre Abdoulaye Seydou Sow, Ibrahima Ndao, représentant du ministère des Sports et Issa Mboup, représentant du CNOSS étaient aussi présents à cette rencontre.

Mais, visiblement, le candidat Mady Touré devrait dire officiellement non à ce consensus le 30 juillet prochain.

ll ne sera pas donc question, comme convenu, de fusion des programmes des différents candidats en un programme commun consensuel devant servir de référence à l’action fédérale durant le prochain mandat, mais plutôt de confrontation démocratique via une élection fédérale entre Augustin Senghor et Mady Touré. Wait and see.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img