samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSportsAfrobasket 2021 : Les Lions ratent encore le rendez-vous final

Afrobasket 2021 : Les Lions ratent encore le rendez-vous final

Les Lions ne disputeront pas la finale de l’édition 2021 de l’Afrobasket à Kigali. Ils sont éliminés en demi-finales par les Eléphants de Côte d’Ivoire (65-75). Encore une désillusion.

End of the course*. Les demi-finales sont devenues le plafond de verre des Lions de Sénégal au Championnat d’Afrique de basketball. A quatre reprises consécutives, ils s’arrêtent à ce niveau de la compétition, sortis cette fois par les Eléphants de la Côte d’Ivoire sur le score de 75 à 65. Un match intense avec une bonne organisation défensive de part et d’autre. C’était d’ailleurs la clé du succès.

A ce niveau, les Ivoiriens ont pu empêcher les velléités offensives des joueurs du coach Boniface Ndong. Pour une équipe qui tourne à plus 40 points par période du match. Là, elle en était à 29 unités à la pause après avoir perdu le deux premiers quarts-temps (17-13, 19-16). Ce qui fait un « petit » retard de 7 points que les Lions ne parviendront jamais à rattraper.

https://www.youtube.com/watch?v=3h2r_ImcSDg

Manque de lucidité, pertes de balle, fautes offensives…

Malgré le troisième quart remporté (19-17), ils ont été menés au score durant toute la rencontre. Même si tout a failli basculer au milieu de la 4e et dernière manche où le match était équilibré. L’équipe du Sénégal ayant réussi à réduire la différence à 1 point (55-56 puis 57-58). Un tournant décisif, mais les Lions tombent dans leurs travers : manque de lucidité (20% seulement de réussite sur les shoots à 3 points), pertes de balle et fautes offensives.

Là où ils restent deux minutes sans scorer, l’équipe adverse en profite pour creuser l’écart avec un « 7-0 » fatal. La fin de partie est pleine de suspense, mais les carottes étaient cuites. Les Lions décident d’abandonner, de jeter les armes et de concéder une défaite de 10 points (75-65). Ils sont hors course pour le sacre final. Il n’y aura pas de reconquête cette année. La traversée du désert se poursuit.

Boniface Ndong tire sur l’arbitre angolais

L’ailier-fort ivoirien Cédric Bah dévoile la tactique gagnante : « Nous savions que ça allait être un match très physique. Notre objectif était d’imposer notre rythme, notre jeu physique plus en défense qu’offensivement. Pour nous, tout commence par la défense. Nous prenons beaucoup de confiance à ce niveau. Quand nous sommes sur le terrain, nous nous donnons à fond. Après, il fallait laisser les choses venir ».

C’est mérité. Le coach des Lions Boniface Ndong admet : « Félicitation à la Côte d’Ivoire qui fait un match sérieux. La partie était serrée ». Avant de laisser exploser sa colère : « Mais je suis très frustré, non pas parce que je suis un mauvais perdant. Je crois que l’arbitre Bernado (de l’Angola) nous a tués dans ce match. Toute les balles à 50-50, c’est contre nous. Le ballon que Boubacar Touré sort (au-dessus du panier), ce n’est pas illégal, il y a aussi la dernière possession qui est de 5 secondes… »

Boniface Ndong se plaint ici du comportement de l’arbitre angolais

Gros pétage de plombs de Gorgui Dieng

Le technicien poursuit : « Dans un match serré comme ça, il y a des choses qu’on ne siffle pas. Je me demande comment on peut éliminer l’Angola (en quart de finale) et on nous met un arbitre de ce pays. Je crois que le point faible de cet Afrobasket, c’est l’arbitrage. Il y a un problème de niveau. Tu regardes les matchs, tu ne peux pas y croire. On dirait des combats de lutte. Monsieur Bernado a été très influent sur le résultat final ».

Ces griefs portés sur les « hommes en noir » ont même conduit le pivot Gorgui Dieng (MVP du match et meilleur scoreur 24 points) à adopter une attitude qu’on ne lui connait pas. En assénant un coup à l’intérieur ivoirien Matt Costello (d’origine américaine). Ce qui lui a valu une faute antisportive. Exclusion en fin de partie. C’était l’extériorisation d’une frustration après tant d’efforts fournis. Le bonhomme a montré toute sa classe, son talent dans ce tournoi dont il est le top scoreur (90 points, en moyenne 18) et 2e meilleur rebondeur (50 en moyenne 10.2).

Gorgui Dieng avec le joueur américain Matt Costello

Les Lions veulent se bronzer à Kigali

En réalité, il a manqué à l’équipe du Sénégal une bonne dose d’expérience. Dans un groupe où il y a trois joueurs seulement qui avaient déjà joué l’Afrobasket, alors que les deux (Youssou Ndoye et Maurice) sont d’un apport limité, il ne restait que Gorgui pour porter l’équipe sur ses épaules. Ce qu’il va sans doute continuer de faire. En effet, le match de la médaille de bronze ce dimanche contre le Cabo Verde (13h) est aussi important.

Il revient ainsi au coach Boniface Ndong de savoir remobiliser sa troupe afin de tirer le meilleur d’elle après le coup KO de cet après-midi. Le jeune meneur des Lions Papi Brancou Badio, parmi les grosses révélations de cette édition 2021, rassure : « Nous allons jouer le match pour la 3e place avec une grande motivation. Il faudra se donner à 100%. Comme d’habitude, nous mettrons le focus sur le plan de jeu du coach et Dieu décidera ».

  • (Fin du parcours)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img