samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSportsAfrobasket 2021 : Sénégal, le dessus du panier

Afrobasket 2021 : Sénégal, le dessus du panier

Les Lions ont fait un sans faute dans la poule avec une troisième victoire contre le Cameroun (98-65), hier dimanche. Equipe la plus prolifique de l’Afrobasket (98.3 points en moyenne), le Sénégal est très attendu lors du second tour face à l’Egypte ou à l’Angola en quart. Ou probablement devant la Côte d’Ivoire en demi-finales.

C’est fini pour la première partie du Championnat d’Afrique de basketball masculin, édition 2021 à Kigali. Le Sénégal a confirmé son rang. Son statut de favori. Les Lions ont survolé la poule D avec trois victoires contre l’Ouganda (93-55), le Soudan-Sud (104-75) et le Cameroun (98-65). En faisant bonne impression à chaque fois. Ils ont été vraiment séduisants dans tous les secteurs du jeu, sur les plans collectif et individuel.

La copie est propre. Certains observateurs de cette grand-messe continentale considèrent la « Team Sénégal » comme la plus équilibrée avec un atout précieux : la profondeur de banc. La plus efficace au sortir de la phase des poules. L’ailier-fort des Lions Maurice Ndour apprécie : « Nous sommes content d’avoir réaliser cette performance, mais nous n’avons rien fait d’extraordinaire. C’est tout à fait normal que nous ayons gagné nos trois matchs ».

Le « run and gun » (stratégie basée sur des attaques rapides, des contre-attaques et un grand nombre de tirs), opté par le coach Boniface Ndong, fonctionne à merveille. D’ailleurs, le Sénégal est premier de la classe sur le plan offensif avec 295 points pour une moyenne de 98.3 (47.6% de réussite à 2 pts, 37.6% à 3 pts, 74.4% aux lancers francs). Loin devant ses suivants immédiats que sont la Côte d’Ivoire (255 pts, en moyenne 85), la Tunisie (237 pts, en moyenne 79) et l’Egypte (231 pts, en moyenne 77).

Dans ce style, les adversaires des Lions résistent le plus souvent dans le premier quart avant de se faire bouffer. C’était encore le cas lors du dernier match contre les Camerounais, hier soir. « Ils nous ont posé des difficultés surtout dans le premier quart temps. En nous mettant beaucoup de paniers à trois points et une bonne défense de zone. Mais notre équipe est vite revenue pour contrôler le match. C’était une bonne confrontation qui a permis de faire une rotation » indique le coach Boniface Ndong.

La machine à marquer des points tourne à plein régime. Les artificiers principaux en l’occurrence le meneur Brancou Badio (top scoreur de l’équipe) et le pivot Gorgui Dieng sont à, respectivement, 55 et 53 points. Un rendement qui leur vaut de figurer parmi les 5 meilleurs marqueurs de l’Afrobasket. Le premier avec 18.3 en moyenne est quatrième du classement et le second (17.7 en moyenne) suit derrière. En plus de cette paire, d’autres joueurs participent agréablement à ce jeu offensif des Lions : Ibrahima Fall Faye (38 pts), Alga Ndiaye (37 pts), Bamba Diallo (23 pts)…

Une armada qui fait forcément peur en perspective du second tour que le capitaine Youssou Ndoye et compagnie vont aborder avec sérénité, sans bomber la poitrine. « Maintenant, nous sommes dans une phase qui est la plus importante. Il nous faudra beaucoup de concentration » lance Maurice Ndour. Le sélectionneur Boniface renchérit : « Il y a une grande satisfaction par rapport à ce que nous avons montré jusque-là, mais cela ne suffit pas. Nous devons avoir plus envie de gagner, parce que les gros matchs arrivent ».

https://www.youtube.com/watch?v=g_CIdm17s8E

Le Sénégal connaitra son adversaire pour les quarts de finale ce mardi à l’issue de la confrontation entre l’Egypte (2e poule B) et l’Angola (3e poule A). Chacune de ces équipes a concédé deux défaites contre une victoire. ça parait jouable. Mais ce n’est pas ce qui importe le plus. Maurice Ndour acquiesce : « Ce sont deux bonnes équipes… Pour nous, l’objectif reste le même, nous ne nous focalisons pas sur les autres. Nous avons suffisamment démontré notre force si nous jouons avec de la volonté et bonne défense. Il faudra juste éviter les détails parce que les quarts c’est sur un match ».

D’ici là, Les Lions vont pouvoir profiter de deux jours de pause pour recharger les batteries. Même si le staff technique affiche des inquiétudes. « Parce qu’il n’y a pas de salle avec un parquet réglementaire pour les séances d’entraînement. La FIBA ne doit plus accepter cela. Jouer un Afrobasket dans ces conditions, c’est intolérable » martèle le coach du Sénégal. Et de souligner : « Nous n’allons pas nous arrêter sur les problèmes, il faudra faire avec ce que nous aurons. Toutes les équipes sont dans le même cas ».

L’autre souci du technicien, c’est le meneur Pierria Henry, d’origine américaine, « qui ne peut pas jouer sans ses chaussures et là il a mal aux pieds ». La valise du joueur dans laquelle se trouvent ses « pumps » est perdue en avion lors du voyage en direction de Kigali. « Voilà 9 jours que cela dure, il faut qu’on fasse tout pour régler ça » dit Boniface Ndong.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img