lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSportsAfrobasket 2021 : Une entrée froide pour les Lionnes

Afrobasket 2021 : Une entrée froide pour les Lionnes

Les Lionnes du Sénégal ont remporté leur match de la première journée (poule C) de l’Afrobasket 2021 à Yaoundé (18 au 26 septembre). Une victoire facile devant la Guinée par 100 à 31.

La sélection sénégalaise n’a pas eu à forcer pour s’imposer devant une modeste équipe de la Guinée. C’était un match (trop) facile. Pour preuve le score final : 100-31. Soit une marge de 69 points. L’adversaire, qui a fait montre d’une grande faiblesse sur les plans collectif et individuel, n’est jamais parvenu à mettre plus de 5 paniers dans un quart temps (10-25, 9-23, 8-23, 4-29). Les Lionnes ont ainsi droit une entrée froide pour le match inaugural de l’édition 2021 de l’Afrobasket à Yaoundé.

« On n’était pas venu pour battre le Sénégal », lance la meneuse du Sily National Bébé Mbaye en conférence de presse d’après-match. Un aveu d’impuissance. Malgré cela, les Lionnes ont eu beaucoup de difficultés à dérouler durant la première période de la confrontation. Il n’y avait pas liant dans leur jeu et ça manquait de lucidité sous le panier. Ce que le coach Moustapha Gaye explique par un excès d’engagement. « Parce que nous respectons la Guinée et il fallait la prendre au sérieux ».

Avant de poursuivre : « Il y a quelques jours, je disais que nous sommes en transition et nous avons besoin de montrer aux jeunes joueuses qu’il faut une mentalité de gagneur. Elles doivent aller à l’Afrobasket avec des intentions de compétitrices. Le message est bien reçu et à la limite elles en ont trop fait. Il fallait canaliser leur énergie pour qu’elles soient plus efficaces. Nous y sommes parvenus dans la seconde partie du match où notre jeu était meilleur ».

Après cette mise en jambes, ii attendre la prochaine sortie (lundi) contre l’Egypte pour se faire une idée de la vraie valeur des Lionnes. Même si le sélectionneur indique : « Dans ce tournoi, nous ne craignons pas des équipes. Nous avons ce qu’il faut pour bien jouer. Il ne faut pas se prendre la tête. Nous allons jouer match après match, développer notre jeu et voir ce que cela va donner ». La capitaine Mame Marie Sy embouche la même trompette : « Nous devons rester concentrer, car le game est ouvert ».

Le technicien sénégalais n’a pas manqué de rappeler que le Sénégal ne peut pas continuer de mettre en avant son statut de pays le plus titré de la compétition (12 trophées). « Dans les années lointaines, nous étions en avance sur les autres. Maintenant l’écart se resserre, il n’y a plus d’hégémonie. Nous ne pensons plus à ce que nous avons fait dans le passé, mais plutôt au futur. C’est-à-dire construire une équipe qui peut nous valoir des satisfactions ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img