jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSportsAfrobasket : Les Lions en préparation sans Pierria Henry et le géant...

Afrobasket : Les Lions en préparation sans Pierria Henry et le géant Tacko Fall

La sélection masculine du Sénégal a entamé sa préparation pour le championnat d’Afrique de basketball. Si Gorgui Dieng a émargé au premier jour, ce n’est pas le cas pour l’Américain Pierria Henry et Tacko Fall toujours attendus.

C’est parti pour le compte à rebours avant le coup d’envoi de l’Afrobasket masculin 2021, qui aura lieu à Kigali au Rwanda (24 août-5 septembre). Les Lions du Sénégal, attendus à ce rendez-vous continental, sont finalement entrés en regroupement fermé à l’hotel Radisson vendredi dernier. Ils s’entrainent sur le parquet ciré de la salle Dakar-Arena à huis clos pour réduire les risques de choper le coronavirus.

Mais le coach Boniface Ndong n’a pas tout son groupe au complet (17 présélectionnés). Deux éléments clés manquent à l’appel. Le meneur de jeu américain naturalisé, Pierria Henry est attendu les jours à venir. Après avoir obtenu son passeport au mois de juin passé, il était avec les Lions pour le tournoi préolympique auquel le Sénégal n’a pas pu prendre part à cause de cas covid dont l’Americain. Il est ainsi utile de prendre toutes les avant de débarquer à Dakar.

Le géant de la raquette des Boston Celtics (NBA), Tacko Fall avec ses 2m29, est toujours bloqué aux États-Unis. Un problème administratif, nous informe-t-on. L’ex-pensionnaire de l’académie Flying Star, devenu le chouchou des publics de la Ligue nord américaine de basketball, ne peut pas se libérer sans sa “green card » en poche. Bien qu’il manifeste la volonté d’être avec les Lions, l’incertitude plane sur sa participation à la campagne de Kigali et pour ses grans débuts sous le maillot national.

En plus de ces absents, le staff technique est privé de deux joueurs qui n’ont pas passé avec succès le test PCR. Le sélectionneur Boniface Ndong se retrouve ainsi avec 13 Lions dont le pivot de San Antonio (NBA) et leader technique de l’équipe, Gorgui Dieng. Ce dernier n’avait plus joué une compétition officielle depuis l’Afrobasket 2017. Il a souvent brillé par son absence. “S’il est venu, c’est parce qu’il est très motivé », nous confie un proche de la Tanière.

D’ailleurs, le coach n’a pas manqué de souligner au terme des séances d’entraînement des premiers jours du regroupement (vendredi et samedi que “ Gorgui s’est adapté comme un vrai pro ». Ce qui devrait rassurer les inconditionnels de la sélection nationale masculine de basketball. Et dans l’ensemble, “le travail fait avant le début du stage est payant. Cela a permis d’aller plus vite » dit Boniface Ndong dans un entretien accordé à la cellule de com de la fédération.

Avant de lancer : “On aurait aimé avoir plus de jours de préparation. Mais il faut s’adapter à ce qu’on a. On ne peux pas prolonger le temps. Il nous reste trois semaines, on programme des choses qui peuvent se faire dans ce timing. On peut accomplir beaucoup choses en attendant les matchs amicaux pour s’améliorer. Nous espérons aller à la compétition avec la meilleure forme ». La fédération s’active sur l’organisation d’un tournoi qui va permettre aux Lions d’avoir au moins quatre confrontatIons contre le Rwanda, la Guinée et un pays à déterminer.

Pour rappel, le Senegal est logé dans la poule D de l’Afrobasket où croisera l’Ouganda (25 août), le Soudan Sud (27 août) et le Cameroun (29 août).

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img