lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSportsAfrobasket2021 : Les Lions passent l'obstacle angolais pour les demies

Afrobasket2021 : Les Lions passent l’obstacle angolais pour les demies

Comme lors des deux précédentes éditions, le Sénégal passe pour les demi-finales de l’Afrobasket masculin 2021 à Kigali. Les Lions ont sorti (difficilement) les Palancas Negras d’Angola par 79-74, cet après-midi.

Une victoire laborieuse mais méritée. L’essentiel est fait. On savait que ce match de quart de finale ne serait pas comme les précédents. C’est fini les balades sur de grands boulevards que s’offrait la sélection du Sénégal. Pour la première fois, elle est confrontée à une difficulté dans cet Afrobasket. En face, il y avait l’Angola qui a joué ses chances jusqu’au bout avant de laisser le gain de la partie aux Lions, vainqueurs sur le score de 79-74.

Un succès arraché dans le money-time où la qualification semblait compromise (74-74 à 50.2 secondes du gong final). L’écart que les Lions se sont payés de haute lutte avant la pause (43-33, soit 10 pts), après le passage de la « tempête Morais » dans le premier quart, avait fondu au moment décisif du match. Une défense désarticulée, une multiplication de fautes offensives et un manque de lucidité ont failli coûter au Sénégal la place en demi-finale.

Il a fallu le sang froid du jeune meneur Brancou Badio (21 ans) – encore meilleur marqueur de son équipe avec 14 points en plus de 5 passes décisives – pour sortir de cette situation compliquée. Le garçon a été déterminant durant cet instant de peur. Il a même osé un dribble vers son panier provocant la cinquième faute qui met out ce « diable » de Carlos Morais en état de grâce (meilleur joueur et top scoreur du match 28 pts dont 6 paniers primés).

Un soulagement pour le coach Boniface Ndong et ses joueurs qui parviennent à gérer les derniers centièmes de seconde du temps réglementaire. Cette victoire (79-74), obtenue dans la douleur, va sans doute leur ouvrir les yeux. Surtout qu’ils ont été dominés dans les 1er, 3e et 4e quarts (17-22, 17-22, 18-19). Le Sénégal, avec le pivot Gorgui Dieng et le meneur Mamadou Faye auteurs d’une grosse prestation, n’a gagné qu’une manche (2e) par 27 à 11. Soit un écart de 16 points.

Et c’est cette marge importante (16 pts) qui a permis aux Lions de tenir pendant 40 minutes face aux Palancas Negras. Un avertissement par rapport à la suite de la compétition. Le plus dur est à venir. Il faudra un mental fort, une bonne présence physique et de l’agressivité offensive comme défensive pour espérer aller au bout et conquérir « Dame Coupe » au soir du 5 septembre à « Kigali Arena ». Le prochain match, c’est contre la Côte d’Ivoire ou la Guinée ce samedi.

1 COMMENTAIRE

  1. Les lions se sont fait peur eux même et j’espère qu’ils vont apprendre car ce genre de latch te fait perdre facilement tout . Savoir gérer les acquis

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img