vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilSportsAliou Cissé : "Boulaye Dia permet à Sadio Mané de se libérer...

Aliou Cissé : « Boulaye Dia permet à Sadio Mané de se libérer dans le jeu »

La sélection du Sénégal de football se trouve à Brazzaville où elle joue demain mardi contre l’équipe du Congo (16h), pour la 2e journée poule H des éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. Il faut s’imposer pour reprendre la tête du classement, occupée provisoirement par la Namibie. Pour cela, le coach Aliou Cissé compte sur son nouveau tandem en attaque, Boulaye-Sadio.

Adversaire le Congo Brazzaville

« C’est vrai que nous allons jouer cette équipe du Congo au moins quatre fois. Il y a eu un premier match à Dakar puis un deuxième ici à Brazzaville (qualification CAN 2021). Nous en serons à notre troisième confrontation demain et une autre au retour pour les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022. C’est une équipe que nous connaissons et qui nous connait. La dernière fois que nous avons joué contre elle, le Sénégal était déjà qualifié et avec le staff technique nous avions décidé d’élaborer un nouveau système. D’essayer des choses que nous avions fait et nous avons tiré les enseignements. Cette fois, le contexte est différent. La participation à un Mondial est en jeu. Nous en sommes conscients. Les joueurs sont concentrés, motivés et prêts à faire un meilleur résultat ici. La Namibie à 4 points (leader provisoire de la poule H), mais elle a un match en plus. Nous jouons demain, même si nous gagnons rien n’est encore fait. Il y a six matchs pour lesquels il faut être cohérent, se préparer à combattre. Nous connaissons notre force, à nous de faire le travail pour reprendre la tête du classement. »

Forfait Cheikhou Kouyaté, retour de Nampalys

« Nous avons sélectionné 25 joueurs qui sont tous prêts à jouer. Les matchs s’enchainent, forcément le 11 de départ contre le Togo pourrait bouger face au Congo. Mais le plus important, c’est que tout le groupe est concentré. L’équipe nationale, ce n’est pas que 11 joueurs. Chacun de ceux qui sont là se sent concerné et sait que nous pouvons avoir besoin de lui. Celui que nous choisirons pour remplacer Cheikhou Kouyaté, nous n’avons aucun doute qu’il sera au rendez-vous. Il faut bien se prépare et savoir qu’il est important de confirmer le match contre le Togo. Maintenant pour Nampalys Mendy et Krépin Diatta arrivés blessés lors de la première journée, il était nécessaire de les avoir pour l’esprit d’équipe et la mentalité que nous sommes en train d’instaurer. D’après le staff médical, Nampalys est apte, il faut voir s’il a le rythme. C’est un match international, nous ne pouvons pas faire jouer un joueur qui a un peu de temps de jeu. Krépin, c’est la même chose. Ils sont disponibles, c’est à nous de voir comment les incorporer. Aujourd’hui, nous préférons nous appesantir sur les 23 retenus contre le Togo. En attendant de voir au sortir de la séance d’entrainement de cet après-midi, si les médecins vont autoriser Nampalys et Krépin d’intégrer le groupe. »

Solution pour contourner le « bloc bas »

« Jouer face une équipe positionné en « bloc bas », c’est une difficulté pour tous les entraineurs. Je ne suis le seul. Depuis que je suis en fonction à la tête de l’équipe nationale, ce n’est pas que le Congo, la Nambie ou le Cap Vert, toute les équipes que nous avons rencontrées jouent ce système. Elles refusent le jeu. Elles nous laissent le ballon et restent derrière. A nous de trouver des solutions. Nous travaillons beaucoup sur ces animations là. Sadio Mané au poste où il évolue, ça lui permet de dézoner, de chercher des espaces à gauche et à droite, parfois à l’intérieur. Avec l’intelligence de Boulaye Dia qui propose de jouer en profondeur, il y a une complémentarité entre ces deux joueurs. Même s’ils peuvent continuer à cultiver cela. Ils sont capables de créer un danger dans n’importe quelle défense au monde. »

Titularisation de Mountarou Baldé…

« C’est une question qu’on me pose depuis le début. Mais je gère l’ensemble d’un groupe et non des individualités. Mountarou Baldé (latéral droit) a un passé avec nos sélections jeunes, mais c’est sa première sélection avec l’équipe A. Même s’il a fait de bonnes choses avec Teungueth FC, je ne suis pas mécontent de Ibrahima Mbaye (titulaire contre le Togo) qui a apporté sa pièce à l’édifice. »

Source Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=wrlco_SjU1c

Inefficacité offensive de Boulaye Dia

« Il est difficile de parler d’individualité quand on travaille tous les jours pour avoir un collectif fort. C’est là que j’accentue mon discours. Boulaye Dia (7 matchs toujours sans but) tout comme Famara Diédhiou en font partie. C’est vrai que ce qu’on demande à un attaquant, c’est de marquer des buts. Je suis désolé de le dire : ce n’est pas que ça. Le travail de Boulaye Dia est très intéressant dans notre nouveau système. Il nous apporte de la profondeur, un point d’appui. Il arrive à combiner avec Sadio Mané en décrochage et lui en profondeur. Le but de Sadio contre le Togo, c’est parce que Boulaye est autour de lui. il faut saluer ce qu’il est en train de faire. Famara Diédhiou, Habib Diallo, Abdallah Sima ainsi que Ismaïla Sarr peuvent jouer dans cette position. Nous avons beaucoup de possibilité en attaque, mais c’est Boulaye Dia qui est choisi. Et sérieusement, nous sommes satisfaits et nous l’encourageons. Il permet à Sadio de se libérer dans le jeu. »

(Conférence de presse à Brazzaville)

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img