mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilSportsBAL Combine : Yvans Diop Abenaqui, le plus jeune « prospect »

BAL Combine : Yvans Diop Abenaqui, le plus jeune « prospect »

A 19 ans, le pivot sénégalais Yvans Diop Abenaqui était le benjamin des candidats lors de la Basketball Africa League « Combine ». Un talent à l’état pur.

La Basketball Africa League (BAL) a organisé à Paris en France la « Combine » (tournoi de recrutement) pour sa saison 2023. Une trentaine de joueurs, évoluant partout dans le monde, étaient présents au centre d’entrainement « One ball ». Parmi eux, l’ex-intérieur de l’équipe Espoirs d’Antibes Sharks en Pro B (France) en l’occurrence Yvans Diop Abenaqui, par ailleurs le plus jeune des « prospects » avec ses 19 berges. Le garçon, haut de 2m08 pour 90 kgs, n’est autre que le fils de l’ancien basketteur sénégalais Moustapha Diop alias « Michel Bolébo ».

Au sortir de la série de tests anthropométriques et athlétiques, d’activités de développement, d’habilité et des matchs 5 contre 5, « Yvans a fait une bonne impression devant les recruteurs, les entraineurs ainsi que les dirigeants des équipes qualifiées pour la BAL », apprend-on. Selon notre source, « il a obtenu une appréciation positive de la star de la NBA Dwyane Wade, qui voit en lui une important marge de progression. Il a échangé avec le bonhomme en lui donnant des conseils ». L’ancien arrière américain trouve même qu’il a un bon avenir dans le basketball.

L’ancien basketteur Moustapha Diop « Bolébo » avec son fils Yvans.
Yvans Diop Abenaqui (au milieu) en compagnie de la star NBA Dwyane Wade
et son fils.

D’autres spécialistes comme les champions NBA français, Ian Mahinmi et Ronny Turiaf, ont aussi loué les qualités techniques, le potentiel physique de Yvans Diop Abenaqui. Le finaliste du championnat Espoirs Pro de France (saison 2021-2022) est déjà dans les tablettes de certains scouts de la Ligue nord-américaine de basketball. En attendant le verdict de la BAL Combine. Participer à la compétition des clubs africains est une belle opportunité, mais ce n’est pas une obsession par rapport à son plan de carrière.

Yvans est parti pour marcher sur les pas de son pater Moustapha Diop « Bolébo », qui a marqué de son empreinte le basketball sénégalais plus particulièrement sous les couleurs de l’AS Douane. C’est d’ailleurs le premier de sa génération (dans les années 80 et 90) à s’être expatrié en Tunisie et au Liban où l’excellent pivot a connu un grand succès. Son fiston qui présente les mêmes caractéristiques veut continuer à écrire l’histoire. Il a le talent pour relever le défi après avoir reçu une bonne formation à Agen puis Avignon, Sorgues, Toulon, Lorgue et Antibes. Aujourd’hui, c’est en Hollande qu’il a entamé sa carrière pro. En espérant intégrer les sélections nationales du Sénégal.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img