lundi, décembre 5, 2022
spot_img
AccueilSportsBAL : Comment le DUC peut se sauver

BAL : Comment le DUC peut se sauver

Le Dakar Université Club (DUC) peut se qualifier pour la seconde phase de la BAL 2022. Mais il faut battre l’AS Salé demain, en plus d’espérer la défaite pour les autres concurrents directs.

Après le « day off », la Basketball Africa League (BAL) reprend ce lundi dans la salle du « Dakar Arena ». Le sprint final des joutes de la Conférence Sahara largement dominées par l’US Monastirienne (Tunisie), qui est sur quatre victoires de rang. D’ailleurs, sa dernière victime est le DUC battu par 62-74, à la suite de son seul succès dans cette compétition contre Rwanda Energie Group (92-86). Ce qui met le représentant du National 1 Sénégal en difficulté. Une situation inconfortable.

Pour se tirer d’affaire, « il n’y a pas plus de calculs à faire, nous devons gagner le dernier match contre AS Salé du Maroc (mardi) », lance le coach de la formation estudiantine Sir Parfait Adjivon. Il est impératif de remporter cette confrontation, mais cela ne suffit pas. Il faut une défaite de l’équipe marocaine face aux Guinéens du SLAC, ce soir. Ainsi que du Ferreviario Beira du Mozambique devant REG (Rwanda Energie Group) lors de la journée de clôture demain mardi.

 

Classement

C’est la seule manière de voir le DUC passer directement pour le second tour, sans être confronté au verdict du meilleur goal-average. En effet, avec le scénario décrit auparavant, les clubs AS Salé et CFD-Beira se retrouvent avec une victoire sur cinq matchs joués à la fin du tournoi, donc éliminés de la course au titre de la deuxième édition de la Basketball Africa League. Cela ne ferait que conforter le statut du Sénégal, qui avait réussi à intégrer le « top 8 » l’année dernière grâce à l’AS Douane.   

 Mais, faudra-t-il gagner le duel final. Ce ne sera pas un match facile pour le DUC. Surtout si la bande à Bamba Diallo rejoue comme elle l’a fait contre l’US Monastirienne samedi passé. « Avec beaucoup de rebonds perdus en défense, en plus le banc n’a pas apporté beaucoup de points », avait indiqué le coach Parfait Adjivon. L’AS Salé est la seule équipe qui est parvenue à étouffer et faire douter les Tunisiens dans un match. En mettant 90 points à la meilleure défense de la compétition.

Du côté des « Étudiants », on est conscient que c’est loin d’être un match gagné d’avance. « Nous n’avions pas prévu de jouer la qualification à l’ultime journée. Mais l’espoir est toujours là. Il faut se donner à 100%, profiter de la fraîcheur physique de nos joueurs qui ont bénéficié d’un jour de repos supplémentaire », croit Parfait Adjivon. Qui plus est, il doit élaborer une stratégie contre le meneur américain de l’AS Salé Terrell Stroglin, qui tourne en moyenne de 30 à 40 points par match.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img