mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilSportsBAL : DUC et l’équation du 3e quart-temps

BAL : DUC et l’équation du 3e quart-temps

Le Dakar Université Club (DUC) ne parvient toujours pas à conjuguer le verbe gagner. Deux défaites dans la Basketball Africa League qui semblent hypothéquer les chances de qualification.

L’horizon s’assombrit. Le DUC est tombée pour la deuxième fois dans le tournoi Conférence Sahara de la Basketball Africa League (BAL). Une défaite contre le club mozambicain Ferroviário Beira sur la marque de 92-98, hier soir. « Un match correct avec beaucoup de rythme. L’équipe monte en puissance et s’améliore dans le jeu », constate le coach des Sir Parfait Adjivon. Mais comme lors du match inaugural face au SLAC de Guinée (70-85), les « Etudiants » manquent de sérénité au retour de la pause.

« Nous flanchons à chaque fois au troisième quart temps », admet le technicien. Avant de souligner : « Nous avons pourtant bien travaillé la défense et la rotation, mais après c’est une question de volonté (des joueurs). L’équipe adverse jouait la zone 2-3, nous n’arrivions pas à mettre la balle dans la raquette, être présent au rebond, faire des pénétrations et provoquer des fautes ». Conséquence : le DUC prend l’eau durant cette manche importante (29-15). Une marge qui sera fatale à Bamba Diallo et sa bande.

En effet, le représentant du Sénégal dans cette 2ème édition de la BAL n’a pas réussi à éviter le pire. Malgré la détermination montrée dans le dernier quart de la partie (24-19). Ce qui laisse des regrets au coach Parfait Adjivon : « Quand nous mettons 92 points dans un match, c’est parce que l’adversaire ne nous a pas posé un problème tactique. Il ne nous a pas empêcher de développer notre jeu. Maintenant, il y a des choses qu’un entraîneur ne peut pas contrôler, comme l’émotion du côté des joueurs ».

Néanmoins, tout n’est pas mauvais dans ce que le DUC a montré lors de la sa deuxième sortie. Le banc a donné la preuve qu’elle était capable d’insuffler un nouveau souffle à l’équipe. Bassirou Bâ, Babacar Sané, Chadack Lufile et Hameed Tariq Ali ont apporter 58 points dans le match d’hier. « Il faudra cette énergie pour aborder la suite de la compétition. En faisant l’évaluation, prendre les bons quart-temps que nous avons effectués. Il y a eu des erreurs que nous devons corrigées », dit Parfait Adjivon

Le DUC compte donc se relever après ses chutes et aller chercher le ticket pour Kigali (Rwanda) où se déroulera la phase finale de la Basketball Africa League. Le coach : « Je suis optimiste. Il faut gagner les trois matchs qui restent (contre REG, AS Salé, US Monastir). L’objectif est de se qualifier et j’y crois. J’ai espoir en mes joueurs, il faut qu’ils sachent que nous n’avons plus rien à perdre ». Le meneur américain des « Jaune Noir » Hameed Ali renchérit : « Nos chances sont intactes, nos prochains matchs seront des finales ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img