mercredi, décembre 7, 2022
spot_img
AccueilSportsBAL : Le DUC à la quête de soutien financier

BAL : Le DUC à la quête de soutien financier

Le Dakar Université Club (DUC) attend de boucler son budget pour aborder dans les meilleures conditions le premier tour du championnat continental des clubs masculins de basketball.

La saison 2 de la Basketball Africa League (BAL) sera lancée ce samedi à Dakar avec le tournoi de la Conférence Sahara (5-15 mars). La formation de l’université Cheikh Anta Diop (DUC) représente le Sénégal à ce rendez-vous des clubs champions masculins du continent. Une première que les « étudiants » veulent réussir avec succès. En se qualifiant pour la phase finale de la compétition qui aura lieu à Kigali (Rwanda) en mai prochain. Comme lors de la précédente édition.

Pour cela, il faut figurer parmi les quatre équipes (sur six) qui décrocheront les tickets au terme de cette étape. Une performance à laquelle le DUC ne pourrait pas parvenir sans une mobilisation des ressources humaines au niveau de l’université et du monde des sportifs sénégalais. Mais plus particulièrement de moyens financiers. A ce sujet, « notre partenaire stratégique le COUD est à nos côtés. Mais nous sommes toujours à la recherche de sponsors et espérons qu’ils nous viendront en aide », lance le président Mapathé Touré.

Le DUC table sur un budget qui n’est pas loin des 100 millions F CFA. Le prix à payer pour atteindre « l’objectif de se qualifier pour le second tour » et de tenter à faire mieux que l’AS Douane (quart de finaliste en 2021) dans la dernière manche. Cela va permettre au coach Parfait Adjivon et ses joueurs dans les conditions adéquates. D’ailleurs, le club est fin prêt sur le plan technique et procède ce mercredi à la présentation de son effectif, qui a enregistré des renforts de joueurs étrangers.

L’équipe sénégalaise va en découdre sur le parquet du « Dakar Arena » contre, respectivement, SLAC (Guinée Conakry), CFV-Beira (Mozambique), REG (Rwanda), US Monastir (Tunisie) et AS Salé (Maroc). A signaler que dans l’autre Conférence Nil, il y a FAP (Cameroun), Cape Town (Afrique du Sud), Petro Luanda (Angola), Espoir Fukash (RD Congo), Cobra Sport (Soudan Sud) et le tenant le trophée Zamalek (Égypte) qui s’affronteront au Caire (9-19 avril). Avant que le « top 8 » ne se retrouve au Rwanda (21-28 mai) pour le sacre.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img