mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilSportsCAN handball : Raïssa Dapina, la gueule d'une MVP

CAN handball : Raïssa Dapina, la gueule d’une MVP

L’ailière droite Raïssa Dapina est déterminée à porter les Lionnes du handball sur le toit de l’Afrique. Meilleure joueuse du premier match, elle est encore attendue sur le parquet du Dakar Arena ce soir, contre la Côte d’Ivoire.

La sélection féminine du Sénégal a bien entamé « sa » CAN de handball : une large victoire (40-9) contre Madagascar en ouverture, mercredi dernier. Un succès qui porte la signature l’excellente ailière droite des Lionnes Raïssa Dapina, désignée MVP du match. Un titre qu’elle a déjà eu à porter plusieurs fois lors de ces trois précédentes campagnes africaines. Mais, celui-ci a quelque chose de particulier. « C’est le premier à domicile », confie-t-elle.

En plus, « il y avait beaucoup d’émotions au début de la partie. Ce qui était un peu difficile à gérer au niveau du souffle. Après, la présence des parents et de la famille a été une source de motivation », ajoute la sociétaire de Nantes dans la Ligue 1 de France. Avant de remercier ses co-équipières qui lui permis de briller (6 buts marqués) sur le parquet de Dakar Arena. « Chacune de nous mérite d’avoir un trophée individuel. Car, nous avons gagné collectivement ».

En effet, pour Raïssa Dapina, le trophée de MVP n’est pas le plus important dans cette aventure. On met en avant l’espit d’équipe. « L’objectif est d’entrer dans chaque match dès la pemière minute, nous avons beaucoup travaillé sur ça. C’est vrai que le Madagascar ne nous a pas posé beaucoup de problèmes tactiuement, mais il fallait beaucoup d’énergie pour rester concentrer du début à la fin. Ce que nous avons réussi, alors que nous menons au score avec une grande marge ».

Au sortir du premier match, cette joueuse à forte caractère ne s’enflamme pas. « Il y a encore des choses à parfaire dans le jeu. Il faut donc se reconcentrer en vue du prochain match (contre la Côte d’Ivoire ce vendredi) ». Parce que, croit-elle, jouer dans son pays n’a pas qe des avantages. « Cela peut être une pression parce qu’on va pouvoir bien faire, les émotions et les sentiments aussi entrent en jeu. Nous devons tout faire pour ne pas que ces facteurs nous bloquent ».

A quatre Coupe d’Afrique des Nations (CAN) disputées, Raïssa Dapina fait partie de la fameuse « génération 2016 » qui a réussi à placer le Sénégal parmi les meilleures équipes du continent. En tant que cadre dans la Tanière, la native de Paris sait qu’elle a un rôle primordial à jouer au sein du groupe. « J’apporte ma sérénité, mon calme et mon expérience. Nous avons beaucoup de responsabilités sur nos épaules. Cependant, il faut que cela nous galvanise pour pouvoir aider l’équipe à réaliser de belles choses ».

Surtout que cette CAN est à ses yeux d’une importance capitale. « Parce que c’est le fruit de tout ce que nous avons construit au cours des six dernières années. Nous attendions ce moment. Nous espérons que le public sera à la hauteur pour nous soutenir et nous pousser jusqu’à la victoire finale », indique Raïssa Dapina. Et de poursuivre : « Je ne pense même pas rater ce rendez-vous. Il faut gagner. Nous nous sommes préparées pour cela. Nous voulons faire de cette CAN une grande fête pour les Sénégalais ».

Pour l’ailière des Lionnes du handball, la sélection a progressé et s’est renforcée qualitativement. « Les gens ne se rendent pas compte du niveau de cette équipe. Ceux qui croient qu’elle est moins forte que les précédentes se trompent d’appréciation. Il y a en son sein des joueuses qui ont fait une carrière internationale dans le passé ou qui évoluent dans les meilleurs clubs européens. Les Sénégalais vont être satisfaits du groupe que nous avons formé et qui est compétitif », promet la MVP lors de la première sortie.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img