jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilSportsCAN : La poisse hante la tanière des Lions

CAN : La poisse hante la tanière des Lions

La sélection du Sénégal collectionne les blessés à quatre semaines de la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football au Cameroun (9 janvier – 6 février 2022).

Ce n’est pas la grande sérénité dans la tanière des Lions à presque un mois de la CAN de football. L’atmosphère y est engourdie par une cascade de blessures et des contre-performances d’éléments clés dans le dispositif du sélectionneur Aliou Cissé, qui doit se faire du mouron. Il est sans doute embarrassé en perspective de la constitution de son groupe pour le camp de préparation devant s’ouvrir le 27 décembre prochain à Kigali (selon le journal spécialisé Record), avant la déposition de la liste définitive à la fin de ce mois.

Selon le coach qui s’est confié à la presse locale, « c’est normal qu’on soit inquiet. Cette période est difficile pour les équipes nationales. Car le temps de récupération d’un joueur blessé à ce moment sera très court ». Surtout que la poisse poursuit actuellement les internationaux sénégalais. Déjà une certitude sur les cas Ismaïla Sarr (23 ans, Watford en Angleterre) et Krépin Diatta (22 ans, AS Monaco en France). Ces deux éléments de l’attaque se retrouvent sur le flanc et sont contraints de déclarer forfait.

Le premier souffre d’une blessure aux ligaments du genou « qui nécessitera une nouvelle analyse dans environ un mois et on avisera de la conduite à tenir », soutient le staff médical. Le second présente une lésion du ligament croisé antérieur du genou gauche et devrait être prochainement opéré. De part et d’autre, l’indisponibilité devrait être de longue durée. En plus d’avoir mis une croix sur eux, le coach Aliou Cissé pourrait se passer d’un pilier de la défense Kalidou Koulibaly (30 ans), absent pour un mois à cause d’une élongation au ischio-jambier gauche.  

Mais les chances de récupérer « KK » pour la CAN sont réelles.  Espérons que San Gennaro, symbole religieux de la ville de Naples (Italie), va apporter sa bénédiction au joueur. Aussi, le latéral droit Bouna Sarr (29 ans, problèmes aux adducteurs), qui est out pour une à deux semaines, peut rejouer sous peu… Alors que ça commence à faire beaucoup, l’entraîneur de Chelsea (Premier League) Thomas Tuchel vient ajouter une petite couche à la peur. Son gardien Édouard Mendy « traverse une période difficile ».

Le deuxième meilleur portier du monde est fautif sur deux des buts encaissés lors de la défaite (2-3) à West Ham, samedi dernier. « On ne sait pas exactement pourquoi, mais il semble avoir perdu un peu de confiance. Sa prise de décision n’était pas au top aujourd’hui, mais nous l’avons aussi mis dans une situation très délicate (…) Nous faisons de grosses erreurs qui mènent à de grosses occasions qui mènent à des buts faciles. C’est ce que nous avons fait contre Man United, Watford et aujourd’hui », lance le technicien allemand.

Cette réaction ne laisse pas indifférent. Il s’agit là du dernier rempart de l’équipe du Sénégal. Une situation préoccupante, sauf que le sélectionneur Aliou Cissé ne veut pas en faire un drame. « Nous espérons que tout se passera bien dans deux semaines et qu’on aura à disposition l’ensemble de nos joueurs, prêts pour la CAN ». Dans le cas contraire, ce ne sont pas les pièces de rechange qui manquent. A l’en croire, il y a de la qualité sur le banc des Lions « avec des joueurs de valeurs, à nous de nous adapter ».

Le Sénégal et l’Algérie, tenante du titre, sont les grands favoris de la campagne africaine de Yaoundé pour laquelle la CAF (Confédération Africaine de Football) autorise aux équipes participantes de sélectionner jusqu’à 30 joueurs à cause de la Covid-19.  

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img