dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilSportsCAN : We are the Champions !

CAN : We are the Champions !

C’est fait : le Sénégal est vainqueur de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN de football. Les Lions ont obtenu leur première étoile de champion.

Il a fallu attendre la 33ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football pour voir les Lions sur la plus haute marche du podium. Ça s’est passé un 6 février 2022 à Yaoundé (Cameroun) où une erreur de l’histoire vient d’être corrigée.  En effet, le Sénégal méritait un tel avènement depuis bien longtemps. La bande à Sadio Mané, Kalidou Koulibaly, Gana Guèye, Edouard Mendy l’a finalement fait. Ils ont écrit leurs noms en lettres d’or sur les annales de notre football, ont triomphé là où plusieurs belles générations avaient échoué.

Le coach Aliou Cissé et ses joueurs sont devenus la fierté de tout un peuple, qui n’a jamais cessé de croire que ce jour viendrait. En leur réservant un accueil de grands héros au retour des nombreuses campagnes manquées. « Boulène découragé diina bakh », chantonnaient les supporters des Lions après le bide cairote en 2019 (finale perdue contre l’Algérie). Leur vœu est exaucé. Le Sénégal a décroché sa première étoile. Il est entré dans le cercle des champions d’Afrique (15ème pays titré). Un sacre obtenu à force de persévérance.  

Les Lions ont tout donné pour offrir au peuple sénégalais ce moment de plaisir tant attendu. Cela, jusqu’au bout du suspense dans cette finale de la CAN que les Pharaons d’Égypte ont voulu que ça se termine par la séance fatidique (4-2). Après un nul vierge au terme de 120 minutes de jeu. Le capitaine Kalidou Koulibaly commente : « On savait que ça allait être difficile. Il fallait rester serein et ne pas prendre de risque. On a eu énormément d’occasions de marquer, mais on ne les a pas transformées ».

Avant de poursuivre : « On y a cru même lors des tirs au but. Les Égyptiens y sont arrivés avec un capital confiance, c’était leur objectif. Cependant, on croyait être capable de les battre à ce niveau ». Le portier Édouard Mendy, qui a arrêté un tir, confirme : « Les joueurs ont bien tiré. Il me fallait arriver à en sortir un. On avait bien travaillé sur ça, car on savait que le match pouvait se terminer ainsi ». L’Égypte est tombée dans son propre piège. Son maître à jouer Mohamed Salah attendra encore. « Dame Coupe » avait pris rendez-vous avec Sadio Mané, son co-équipier à Liverpool (Angleterre).  

 Le natif de Bambaly (région de Sédhiou dans le Sud du Sénégal), qui a raté un penalty en cours de partie (4e minute), a parachevé la symphonie footballistique des Lions au stade Olembé. Son rêve d’enfant vient de se réaliser. Le jour de gloire est (enfin) arrivé. Kalidou Koulibaly « n’a pas les mots pour décrire » cet instant de grand bonheur. Et de lancer : « On était critiqué. On ne nous voyait pas en finale. On a montré qu’on était de grands hommes avec une mentalité et un groupe exceptionnels, un groupe, de vrais Lions ».

L’objectif atteint, la mission accomplie. « On avait dit qu’on voulait gagner la CAN. On est les premiers à jamais. C’est quelque chose de très grand qu’on ne l’oubliera jamais », indique le défenseur central de l’équipe du Sénégal, « qui a plus de maturité par rapport à l’édition de 2019 ». L’adage dit : « Il n’y a pas d’échecs que des leçons ».   

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img