jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSportsCheikh Seck : "Les conditions d'hébergement à Bafoussam sont acceptables"

Cheikh Seck : « Les conditions d’hébergement à Bafoussam sont acceptables »

Pour Cheikh Seck, vice-président chargé des compétitions internationales, le lieu d’hébergement proposé par le comité d’organisation de la CAN 2021 répond parfaitement aux exigences de la Fédération sénégalaise de football. Les conditions sont réunies pour rendre les Lions plus performants.

Logée dans la poule B, la sélection du Sénégal de football disputera ses matchs du premier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) à Bafoussam. Une ville qui abrite l’une des plus belles merveilles du Cameroun en terme d’installations hôtelières : le complexe Tagidor Garden Resort & Spa dans la localité de Bangou.

« C’est un centre de villégiature encastré dans un patrimoine touristique renommé, au cœur de massifs montagneux (…) Son promoteur a voulu en faire un véritable lieu de plaisance. Et pour cela il n’a pas lésiné sur les moyens à mettre et sur son imagination pour faire de son rêve une réalité » informe le site touristique, auletch.com.

Cet endroit paradisiaque servira donc de Tanière aux Lions lors de la CAN 2021 (décalée au début de l’année prochaine du 9 août au 6 février). Le vice-président de la Fédération nationale de football Cheikh Seck, chargé des compétitions internationales, y est allé, a vu et est charmé. « On a trouvé des conditions très acceptables pour une équipe nationale » se réjouit-il.

L’hôtel où les Lions vont s’installer pour toute la durée de la CAN 2021 au Cameroun

Avant d’ajouter : « Ce qu’on a vu est rassurant, il y a de bonnes installations. J’en ai vu rarement de ce genre en Afrique. Il y a tout sur place. C’est un site de haut standing tout neuf avec des chambres appropriées et un terrain d’entraînement. On parle de cadre idyllique, mais nous c’est l’efficacité que l’on cherche le plus. Avoir les conditions de performance qui nous permettront d’aller au bout ».

Selon auletch.com, le Tagidor Garden hôtel – qui s’étend sur une superficie de 20 hectares – compte une cinquantaine de bungalows et pavillons individuels capables d’accueillir de nombreuses personnes. On retrouve également plusieurs lacs artificiels, des étangs piscicoles, des salles de fête et de conférence. Trois hectares d’agriculture biologique…

Un ensemble de commodités qui captivent les responsables de la FSF. « Quand nous avons vu l’infrastructure, nous avons émis l’idée de rester sur place et d’en faire notre camp de base jusqu’en finale. Parce que toutes les conditions sont réunies pour un bon regroupement. Tout ce qu’il faut pour que notre équipe nationale fasse une bonne CAN est là » soutient Cheikh Seck.

Durant la phase de poules, les Lions vont devoir partager les lieux avec l’un de leurs adversaires le Syli National de Guinée. Une cohabitation que certains appréhendent. Le vice-président de la FSF rassure : « Nous avons connu cela au Ghana en 2008. Ce n’est pas une situation gênante. Nous serons dans le même site, mais il y a deux entrées. Tout nous sépare. L’hôtel est assez grand, on aurait même pu y loger d’autres sélections ».

Il poursuit : « C’est tellement bien fait que les équipes ne se croiseront pas. Elles peuvent même ne pas se voir à moins que ce soit aux heures d’entraînement, parce que partageant le même terrain. Et là les staffs techniques du Sénégal et de la Guinée vont devoir échanger à ce propos pour qu’il n’y ait pas de problème. Vraiment chaque équipe sera tranquille dans son coin ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img