dimanche, décembre 4, 2022
spot_img
AccueilSportsDérapage Belmadi : La contre-attaque de la Fédération gambienne de football

Dérapage Belmadi : La contre-attaque de la Fédération gambienne de football

La Fédération gambienne de football (GFF) met son homologue d’Algérie face à sa responsabilité à la suite de la sortie maladroite du coach Djamel Belmadi.

« Plus jamais de la vie on laissera deux trois personnes conspirer contre notre pays. On ne verra plus jamais un arbitre comme ça mettre à mal un pays. Je suis obligé de dire que je n’ai pas aimé du tout au lendemain du départ de cet arbitre, à l’aéroport d’Alger, le voir confortablement assis dans les salons à boire un café avec un millefeuille ». Ce sont les propos fielleux tenus par le sélectionneur des Fennecs d’Algérie Djamel Belmadi dans une vidéo devenue virale, il y a trois jours.

Une sortie maladroite, surtout inopportune un mois après les faits. Le technicien de football n’arrive pas à digérer et à faire son deuil après un cuisant échec. Il cherche un bouc-émissaire : l’arbitre gambien Bakary Papa Gassama qui tenait le sifflet au soir du camouflet des Algériens sur leur propre sol devant des Camerounais revanchards (1-2) aux barrages du Mondial Qatar 2022. Alors que Belmadi avait réussi le plus dur en s’imposant (1-0) cinq jours auparavant au stade Japoma à Douala.

Au lieu d’assumer, le champion d’Afrique 2019 fait dans la mauvaise foi. Mais son jeu est improductif. Il a encore perdu, car les vilenies sorties de sa gueule ont été vivement condamnées par les acteurs ainsi que les amateurs du ballon rond, partout dans le monde. Avant la contre-attaque de la Fédération gambienne de football (GFF) « qui tient à informer qu’elle suit avec une vive préoccupation les agressions verbales contre l’arbitre Bakary Gassama venant des ressortissants algériens à travers les médias ».

L’instance dirigeante dit « avoir déposé une plainte officielle auprès de la Fédération algérienne de football à ce sujet, et demandé formellement à la FIFA et à la CAF d’ouvrir des enquêtes et des procédures disciplinaires contre l’entraîneur Djamel Belmadi (…) Sur la base de ce qui précède, nous avons également exigé aux dirigeants de la FAF de faire une déclaration publique condamnant les allégations offensantes, antisportives du technicien tout comme des supporters de l’équipe d’Algérie ».

En plus, « de prendre les précautions nécessaires pour empêcher de nouvelles remarques négatives, des menaces sur la personne de Bakary Gassama. A défaut, la fédération algérienne sera tenue pour responsable et complice de tout préjudice qui pourrait lui arriver. Même si les précautions de sécurité sont prises par l’État pour le tenir à l’écart du danger lorsqu’il va devoir rentrer en Gambie après une mission à l’étranger », souligne la GFF.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img