lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSportsEliminatoires : Le Togo "porte d'entrée" du Mondial 2022

Eliminatoires : Le Togo « porte d’entrée » du Mondial 2022

Le Sénégal entame les éliminatoires de la Coupe du Monde 2022 contre le Togo, ce mercredi au stade Lat Dior de Thiès (16h). Une première sortie à ne pas rater pour asseoir son leadership dans la poule H.

« Le match de demain (ce mercredi) est très important. Il nous permet en cas de victoire de bien entrer dans ces éliminatoires de la Coupe du Monde, qui est un objectif majeur pour le football sénégalais et pour cette génération de joueurs » a indiqué le sélectionneur Aliou Cissé lors d’un point de presse cet après-midi, avant la séance d’entraînement des Lions au stade Lat Dior de Thiès.

Cette confrontation avec le Togo pour le compte de la poule H, c’est la première étape du voyage vers le Qatar pour l’édition 2022 de la grand-messe des footeux. Une étape importante, donc il n’est pas question pour les Lions de manquer le rendez-vous. Le capitaine Kalidou Koulibaly opine : « On doit gagner le match pour montrer notre supériorité. Nous n’aurons pas d’excuses, il faut les trois points ».

Avant d’ajouter : « Nous allons tout faire pour avoir cette victoire, avant de s’attaquer au match contre le Congo (2e journée le 7 septembre). Nous sommes impatients d’être dans le terrain ». Pour le coach de l’équipe du Sénégal, « le combat commence dès maintenant et tout le monde doit s’impliquer. La fédération se bat pour nous mettre dans les meilleures conditions. Et nous espérons une union sacrée de tout le peuple pour y parvenir ».

Cette qualification au Mondial est une obligation par rapport à plusieurs aspects. Aliou Cissé détaille : « Le Sénégal a un statut en Afrique. L’élimination sur le nombre de cartons jaunes lors de la dernière édition (2018) nous est restée à travers la gorge. Il y a aussi que c’est dans la régularité qu’on peut performer. Plus nous avons l’habitude d’aller au Mondial, plus nous progressons. D’où l’importance d’une deuxième qualification consécutive ».

Cependant, « ce ne sera pas facile, les éliminatoires en Afrique sont compliqués » souligne le technicien. Surtout quand on a en face un adversaire comme celui de ce mercredi, le Togo qui est éliminé de la prochaine CAN et qui va jeter toutes ses forces dans cette compétition qualificative pour Qatar 2022. Et avec les Eperviers, les Sénégalais gardent un souvenir désagréable : ce match nul 2-2 (en 2005) qui sort les Lions sur la route du Mondial 2006.

Le coach Aliou Cissé, acteur à l’époque, n’est pas trop emballé à regarder dans le rétroviseur. « Je n’aime pas parler à mes joueurs des expériences vécues en équipe nationale. Ce match remonte à longtemps. Le contexte, les joueurs ne sont pas les mêmes » lance-t-il. Et de souligner : « Nous avons énormément de respect pour le Togo. On nous donne favoris mais ce n’est que sur le papier. C’est dans le terrain qu’il va falloir le démontrer et non par rapport à nos individualités, mais par un collectif sur les plans humain et footballistique ».

Séance d’entrainement des Lions

On laisse donc la place au jeu. Les Lions ont procédé ce mardi aux derniers réglages. Seul Sada Thioub manquait à l’appel, parce qu’il devait signer un contrat avec son nouveau club. « Il y a également quelques incertitudes dans le groupe, nous ferons le point après l’entraînement pour constituer la meilleure équipe possible » informe le sélectionneur national.

Le milieu récupérateur Nampalys Mendy pourrait manquer ce match, tout comme Krépin Diatta blessé. Mais le staff technique ne se fait pas du mouron. « S’ils ne sont pas disponibles, il y a des joueurs prêts à prendre le relais » dit Aliou Cissé, qui espère que les Lions vont rééditer « les bonnes choses contre la Zambie et le Cap-Vert (matchs amicaux en juin dernier) ». Au plus grand plaisir des Sénégalais.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img