vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilSportsFoot : Ce que Gana Guèye doit améliorer dans son jeu

Foot : Ce que Gana Guèye doit améliorer dans son jeu

Le footballeur Idrissa Gana Guèye est devenu (techniquement et tactiquement) un pion essentiel dans l’entrejeu du PSG et de la sélection du Sénégal. Toutefois, une analyse portant sur ses performances montre que son jeu reste clairement perfectible.

Le professeur de mathématiques Famara Sadio, à l’Institut Diambars de Saly, a réalisé une étude sur le jeu du footballeur international sénégalais, Idrissa Gana Guèye (32 ans).  Il s’agit d’une « modélisation statistique » et d’une « analyse des performances », une démarche scientifique appliquée au sociétaire du club de la capitale française, Paris Saint-Germain (PSG) au cours des matchs disputés dans la période du 20 août au 3 octobre derniers. « C’est un support pédagogique qui met en relief… les quotients d’efficacité, les représentations graphiques, les appréciations », selon l’auteur.

Avant de tracer dans le livre la courbe de l’évolution du Lion: « Entre le 20 août et le 19 septembre, son quotient d’efficacité a évolué en dents de scie. Nous distinguons des maxima le 20 août (90,24%) ainsi que le 11 septembre (85,76%) et des minima le 29 août (54,75%) puis le 19 Septembre (60,49%). Du 25 au 28 septembre, il est passé de 74,16% à 76,82%. Cependant pour le match du 3 octobre, il a régressé jusqu’à 57,49%. La baisse de son quotient d’efficacité peut être expliquée par le faible taux de réussite sur les duels l’absence de tirs cadrés et d’occasions obtenues ».

Cela fait dire au Pr Sadio : « Même si nous décelons de réelles potentialités qui ont permis à Gana Guèye de réaliser des performances de haut niveau, il n’en demeure pas moins qu’il existe des points à améliorer pour optimiser ses performances ». Avant de lister les aspects sur lesquels l’ancien pensionnaire de Diambars se doit de progresser : « C’est de faire preuve d’efficacité dans les duels défensifs pour en gagner plus ; de persévérer sur les tirs cadrés, car plus ils le sont, plus il a la chance de marquer des buts ; de maintenir les acquis sur les passes réussies et les balles exploitées ».

En se référant aux statistiques portant sur ce dernier point, « la principale recommandation est de l’utiliser comme milieu relayeur. Ce qui pourrait lui donner la possibilité de ne pas s’éloigner des buts adverses afin de cadrer le maximum de tirs et de permettre à ses coéquipiers de transformer ses passes en passes décisives » souligne le Pr Famara Sadio. Convaincu qu’une exploitation efficiente faite de son étude pourrait profiter grandement au joueur parisien. C’est-à-dire avoir un bien meilleur rendement sur les terrains de Ligue 1 (France), d’Europe et d’Afrique.

Après cet exercice d’évaluation et d’appréciation des performances, le spécialiste des mathématiques appliquées au football en conclut : « A la lumière de ses aptitudes et capacités, malgré la concurrence et l’adversité, Gana Gueye est un footballeur pétri de qualités. Sa riche carrière lui a procuré beaucoup d’expériences et un savoir-faire incontestable. Il demeure un joueur de classe mondiale, une référence pour la nouvelle génération. Ainsi, il est un exemple pour la jeunesse dans le domaine du sport en général, et du football en particulier ».

En résumé, « l’international sénégalais est une valeur sûre, un modèle à suivre. Comme tant d’autres internationaux, son talent doit être converti en opportunité pour attirer les investisseurs nationaux et internationaux afin de développer davantage le football Sénégalais. Ce travail n’est qu’une ébauche que nous comptons approfondir plus tard en prenant en compte toute sa carrière », indique Pr Sadio.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img