mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilSportsHandball (CAN 2022) : Les Lionnes parées pour la conquête de l'Afrique

Handball (CAN 2022) : Les Lionnes parées pour la conquête de l’Afrique

Le Sénégal accueille la 25e édition de la Coupe D’Afrique des Nations (CAN) de handball féminin (9 au 19 novembre 2022). Une occasion pour les Lionnes de titiller l’ogre angolais.

Les Lionnes sont à la porte de l’histoire : donner au Sénégal son premier titre de champion continental de handball. Une belle opportunité s’offre à elles, parce que jouant devant leur public au Dakar Arena. Pour cela, « nous avons hâte, de démarrer la compétition (à partir du 9 novembre), de ressentir l’engouement populaire », a indiqué le sélectionneur national Yacine Messaoudi face à la presse. Avant de rassurer sur l’état d’esprit qui anime ses joueuses au sortir des trois stages de préparation en France et à Dakar.

« L’ambiance est bonne, l’équipe a bien travaillé. Il y a de la solidarité, de la volonté de trop bien faire, en oubliant même de se libérer », confie le coach enthousiaste. Mais aussi conscient des attentes : « L’objectif est de passer les paliers. C’est-à-dire passer les étapes les unes après les autres. En montrant les valeurs, l’expérience de cette équipe ainsi que le dynamisme, l’image, le partage et la générosité que symbolise le Sénégal. Ensuite, il faudra passer les demi-finales, qui nous qualifient pour le prochain Mondial du handball féminin ».

Les Lionnes après la séance d’entraînement de samedi dernier.

Cependant, pour une équipe qui joue les premiers rôles depuis six années sur la scène africaine, les Lionnes ne peuvent plus se contenter des accessits dans une CAN de handball. Le coach Yacine Messaoudi acquiesce : « Nous sommes à domicile dans une salle (Dakar Arena) magnifique, on ne peut qu’avoir l’envie d’aller au bout ». Surtout que les Sénégalais n’ont toujours pas digéré l’échec lors de la précédente édition (élimination en quart de finale). Une page tournée, selon le technicien franco-algérien.

Il dit : « Je me focalise sur le moment présent avec ce groupe de joueuses, qui coopèrent et retrouvent ses vraies valeurs avec une volonté de multiplier les compétence au service de l’intérêt général. C’est ce chemin que nous avons choisi pour aller vers le sacre ». La capitaine Hawa Ndiaye (3e CAN) de renchérir : « Chaque match sera une finale. Il va falloir se donner les moyens de faciliter le travail ». Même si l’équation Angola (la grande favorite) est toujours là. « Il faudra la résoudre et nous misons sur l’équipe du Sénégal », lance la sociétaire de Toulon.

Les poules de la CAN féminine 2022 de handball.

Malgré quelques départs enregistrés, le sélectionneur a pu s’appuyer sur une bonne ossature de cadres avec les retours de Soukeyna Sagna et Doungou Kamara. En plus d’avoir un renfort de taille en l’occurrence l’ex-internationale française Claudine Mendy, une joueuse d’expérience. Yacine Messaoudi explique : « Nous avons vécu pas mal de difficutés. Mais à chaque fois que nous étions tombés, nous nous sommes relevés et avons réussi à donner envie à des joueuses de nous rejoindre. Aujourd’hui, on a un effectif en qualité et quantité pour aborder la CAN ».

A quatre jours du coup d’envoi de la CAN féminine 2022, Hawa Ndiaye se réjouit du fait que « tout le groupe est en forme, le staff médical fait le nécessaire pour que nous soyons prêtes pour la compétition ». Dans la poule C où Le Sénégal va croiser en ouverture le Madagascar, « qui est une équipe nouvelle dans le contexte du handball africain ». Avant de faire face à la Côte d’Ivoire « en relance avec projet autour de joueuses locales ». Et au Cameroun (finaliste l’annnée dernière à Yaoundé) dans une finale pour le leadership.

Pour le coach des Lionnes, « c’est un groupe qui va permettre à l’équipe de monter en puissance. La compétition sera très dense. Elle se joue en peu de jours, donc il fallait s’éviter d’être dans une poule à 5 pays. En plus, nous savons que notre équipe aura besoin pour entrer en possession de ses moyens de s’améliorer à chaque sortie ». En attendant, la bande à Hawa Ndiaye se veut rassurante en remporte le match-test joué samedi contre la RD Congo (32-26).

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img