jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSportsHumanitaire : Idrissa Gana Gueye, Sadio Mané et Kalidou Koulibaly, coeurs...

Humanitaire : Idrissa Gana Gueye, Sadio Mané et Kalidou Koulibaly, coeurs en or!

En plus de leurs talents sur les terrains de football, Idrissa Gana Gueye, Sadio Mané et Kalidou Koulibaly font montre de beaucoup de «génie» dans leur vie sociale. Ces trois internationaux sénégalais se transforment à l’occasion en philanthropes.

Non contents de se monter efficaces sur les prés au point de qualifier le Sénégal à la prochaine Can 2022 au Cameroun et aux barrages qualificatifs au Mondial 2022 au Qatar, quelques Lions se montrent tout aussi généreux dans la vie sociale. En effet, aussi bien Idrissa Gana Gueye, Sadio Mané que Kalidou Koulibaly ont fait preuve ces derniers temps de gestes humanitaires qui rehaussent leur popularité et démontrent leur volonté de renvoyer l’ascenseur.

Gana Gueye. Ambassadeur de l’association humanitaire For Hope, le milieu international sénégalais du PSG a remis ce lundi 15 novembre au ministère de la Santé un important lot de matériels composé de 20 000 masques, 6000 tests anti-Covid, 45 extracteurs d’oxygène et des gels. Un acte du joueur formé à l’Institut Diambars de Saly qui traduit sa volonté de participer à la lutte contre la COVID 19 dont la 4éme vague est beaucoup redoutée au Sénégal. « On avait à coeur de faire un geste à l’endroit du Sénégal. Beaucoup de personnes ont mis la main à la poche pour nous permettre d’acquérir ce matériel de santé. L’association For Hope a d’autres ambitions comme le fait d’électrifier et de ramener de l’eau dans certains villages du Sénégal. Mais, la santé étant prioritaire on ne pouvait pas rester les bras croisés en tant que fils du pays…», a déclaré Gana Gueye.

Sadio Mané. L’attaquant de Liverpool s’est encore illustré ces derniers jours en offrant à chacun des meilleurs élèves du lycée de Bambali, un ordinateur et une enveloppe de deux cinquante mille (250.000) F CFA. Principal bailleur de ce lycée de Bambali, son village natal situé dans le sud du pays, en Casamance, qu’il a financé entièrement en 2019, Sadio Mané avait également construit un hôpital de grand standing pour sa localité d’origine. Très préoccupé par l’éducation des jeunes de Bambali, l’attaquant sénégalais, qui regrettent de ne pas avoir fait de longues études, a toujours eu à coeur d’investir dans l’avenir de cette jeunesse. « Je veux que les enfants de Bambali et villages environnants reçoivent une éducation et cela passe par l’école. Je veux faire profiter de ma notoriété aux autres », confessait-il un jour.

Kalidou Koulibaly. Bien que né en France, Kalidou Koulibaly n’oublie pas pour autant ses origines. Comme le village de Ngano, au Fouta, d’où sont originaires ses parents et auquel il a fait don en août dernier de deux ambulances médicalisées et d’un matériel composé de chaises roulantes, de fauteuils, de matelas, de masques et de gel hydro-alcoolique. Si le poste de santé de Ngano a bénéficié des largesses du défenseur sénégalais, l’hôpital de Ourossogui n’est également pas en reste. Au ramadan dernier, l’international sénégalais de Naples avait permis la réhabilitation de la mosquée de Ngano, l’assistance aux pèlerins, le soutien aux malades, sans occulter les camions de sucre, de riz et d’huile. Au début de la pandémie, en 2020, Kalidou Koulibaly avait notamment exprimé sa solidarité aux populations des villages natals de ses parents (Ngano, Dandé Maayo, Matam) et celles des environs en leur octroyant des denrées alimentaires. Des gestes de grande classe comme il a l’habitude de le faire sur les pelouses européenne et africaine.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img