lundi, décembre 5, 2022
spot_img
AccueilPeopleInvestissement : Gorgui Dieng dans le business du transfert monétaire

Investissement : Gorgui Dieng dans le business du transfert monétaire

Le joueur de la franchise d’Atlanta (NBA), Gorgui Dieng, fait son entrée dans le monde du business. En lançant une plateforme de service financier digital.

Le basketteur sénégalais Gorgui Dieng était plus réputé par ses actions humanitaires à travers sa fondation. En plus de ses actes de bienfaisance, il compte s’engager dans les affaires en investissant dans les transferts monétaires. Pour commencer. « Je suis fier de m’associer à un grand projet africain qui propose une solution financière digitale accessible à tous, développée et soutenue par l’expertise locale », se réjouit le pivot des Atlanta Hawks dans la Ligue nord-américaine (NBA).

La structure qui propose les prestations traditionnelles se définit comme « un réseau de proximité, pilier de notre développement, créé pour contribuer à délivrer une qualité de service classe internationale qui répond aux besoins des populations urbaines et rurales ». Un investissement réfléchi pour le Lion. En effet, « les transferts de fonds des émigrés sont devenus un enjeu socio-économique déterminant dans l’économie sénégalaise où ils représentent une part significative des ressources du pays », selon une étude de SFP.

La même source indique que le marché du transfert d’argent au Sénégal a connu une évolution rapide au cours de ces dix dernières années, tant aux niveaux de la nature et du nombre d’acteurs impliqués, de l’importance des sommes concernées, de l’impact sur les bénéficiaires, qu’à celui des mécanismes mis en œuvre. Pour cela, le ministre de l’économie numérique Yankoba Diattara exprime sa fierté de voir le secteur envahi de plus en plus par des investisseurs privés. Comme Gorgui Dieng.

Il croit qu’on doit se féliciter du dynamisme de nos compatriotes, mais aussi de notre jeunesse dans l’innovation et la fintech. « Tout n’est pas perceptible par l’opinion. Il faut souligner qu’il y a plus de 4000 milliards F CFA qui transitent par les technologies financières. Le rapport de la banque centrale indique que l’essentielle des transactions se fait par la monnaie électronique. Et une réflexion est initiée dans l’optique de l’instaurer, parce qu’on va inéluctablement vers digitalisation de l’argent », soutient le ministre.

Ainsi, l’international de basketball se ne joue pas sur un parquet glissant. En misant ses millions de dollars US dans ce domaine.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img