samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSportsJO 2021 : Louis Mendy, l'autre espoir déçu du Sénégal

JO 2021 : Louis Mendy, l’autre espoir déçu du Sénégal

Comme les autres représentants du Senegal aux JO 2021 de Tokyo (Japon), l’athlète Louis François Mendy s’est fait éliminer au premier tour de la course des 110 haies.

La marche etait encore trop haute pour le jeune Louis François Mendy (22 ans) qui incarne l’avenir de l’athlétisme sénégalais. Les Jeux Olympiques, c’est une autre paire de manches. Ils n’offrent pas aussi facilement l’hospitalité aux néophytes. Et le pensionnaire du CIAD (Centre International d’Athlétisme de Dakar), dirigé par Amadou Dia Ba, en a fait l’amère expérience.

Pour sa première sur une piste des JO, le Lion n’a pas existé dans la série 1 du 110m haies en terminant 7e avec un chrono de 13”84. Une contre-performance, car c’est loin de son meilleur temps (13”59) établi sur cette distance et devenu le record national depuis deux ans. On prêtait plus attention sur la performance du hurdler, grand espoir, que sur son rang dans cette épreuve.

Surtout que sa carrière a jusque-là connu une évolution progressive : médaillé d’argent du championnats d’Afrique juniors à Tlemcen (Algérie), finaliste aux championnats d’Afrique seniors où il etait la plus grande satisfaction de l’equipe du Sénégal et médaillé de bronze aux Jeux africains 2019 à Rabat (Maroc). Cette élimination précoce aux JO de Tokyo est la preuve qu’il y a encore du bout.

Cela, Louis François en est conscient : “(…) Bien que je sois fier d’en arriver à ce niveau de compétition, l’aventure s’arrête là. Je crois fermement que c’est le début d’une longue marche. Je tire beaucoup de leçons de cette première participation aux JO et me remets au travail de plus belle », dit-il après la course. Avant de remercier les supporters, sa famille et les Sénégalais pour leur “accompagnement tout au long de la saison ».

C’est le 9e sur les 10 sportifs sénégalais presents à Tokyo écarté des Jeux prématurément après Ibrahima Diaw (tennis de table), Chiara Costa (tir), Binta Diongue (escrime), Jeanne Boutbien (natation), Steven Aimable (natation), Jean Pierre Bourhis (canoe slalom), Mbagnick Ndiaye (judo) et Henry Kampeliko Bandiaky (athlétisme). Seul le lutteur Adama Diatta est encore en compétition.

Il descend sur le tapis ce vendredi pour défendre le drapeau national et essayer de sauver l’honneur.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img