jeudi, décembre 1, 2022
spot_img
AccueilSportsJOJ 2026 : La communauté scolaire au cœur de l’évènement

JOJ 2026 : La communauté scolaire au cœur de l’évènement

Les acteurs de l’Education Nationale auront un rôle à jouer pour la réussite de l’organisation des prochains Jeux Olympiques de la Jeunesse (JOJ) 2026 à Dakar.  

Le Comité National Olympique et Sportif Sénégalais (CNOSS) a reçu ce lundi à son siège le ministre de l’Éducation Nationale pour la signature d’un accord de partenariat. C’est en perspective des Jeux de la jeunesse (JOJ) de 2026, qui vont se dérouler à Dakar. « Un acte fort qui est une étape importante dans la préparation de cet événement inédit en Afrique et au Sénégal, qui représente plusieurs défis au regard du nombre et de la qualité des hôtes attendus », a dit le président des Fédérations nationales sportives, Mamadou Diagna Ndiaye.

En effet, « ce sont 4676 jeunes athlètes âgés de 15 à 18 ans, issus des quatre coins du monde et de 206 Comités nationaux olympiques, qui séjourneront dans notre pays (…) Il s’agit d’embarquer toute la communauté éducative. Qui mieux que notre jeunesse, bien formée et bien préparée pour les accueillir. Le sport et l’éducation ont cette vocation commune de contribuer à la formation de la jeunesse. Si l’éducation modèle l’esprit et les attitudes, le sport modèle également l’esprit et les comportements, mais plus encore, les aptitudes ».

Pour le président du CNOSS, « cet accord jette les bases pour des actions et initiatives concrètes comme la promotion de l’éducation physique et sportive et de l’éducation aux valeurs olympiques dans les établissements d’enseignement scolaire du Sénégal ; la relance du sport scolaire et des compétitions sportives interscolaires ; la mobilisation des acteurs de l’école autour des JOJ Dakar 2026 ; l’organisation de sessions de formation des enseignants aux valeurs de l’Olympisme pour leur meilleure diffusion en milieu éducatif ».

Trois volets importants sont en phase de développement : la promotion « Programme d’Education aux Valeurs Olympiques » (PEVO) à l’école sur le territoire national avec la première session de formation des formateurs au mois d’avril dernier, l’établissement du « Brevet Olympique, Civique et Sportif » dès la prochaine rentrée scolaire et le label « Dakar 2026 » au profit des meilleurs élèves et écoles ainsi que la participation effective, efficace au programme des volontaires des JOJ 2026.

Le ministre de l’Éducation Nationale, Mamadou Talla, s’est engagé pour « un accompagnement sans faille », parce qu’étant « le principal bénéficiaire des JOJ, du fait de la tranche d’âge concernée (15 – 18 ans), qui se trouve essentiellement dans nos écoles et établissements ». Et de souligner que les deux parties sont dans « une mission qui est en parfaite adéquation avec les trois valeurs de l’olympisme que sont : l’excellence, l’amitié et le respect ». Mieux, « le sport scolaire reste un puissant levier pour la socialisation de nos élèves afin de faire d’eux des hommes accomplis prêts à s’investir dans le développement économique et social de notre pays ».

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img