jeudi, décembre 2, 2021
spot_img
AccueilSportsLa réussite au cœur du projet "Africa Foot Club"

La réussite au cœur du projet « Africa Foot Club »

« Un club, une passion ». C’est ainsi que se définit « Africa foot Club », qui s’investit pleinement dans la formation des jeunes autour d’un projet ambitieux. Pour une réussite totale.

Sans forcer. « Africa Foot Club » tisse sa toile dans le landerneau footballistique du Sénégal. Avec une belle maturité. C’est à l’image de l’Institut Diambar et de Génération Foot, qui sont d’ailleurs les projets références du procureur de la République Théophile Turpin, actuel président. « Quand il a pris les commandes en 2015, l’objectif c’était d’en faire une académie très performante, mais basée à Dakar (au quartier Liberté 6 avec un centre d’hébergement) », informe le directeur sportif Mouhamed Sané « Francky ».

La priorité à AFC est donc de former des joueurs puis les aider à embrasser une carrière professionnelle. Pour ce faire, « nous avons commencé par prendre des jeunes et les encadrer pour avoir un cycle de formation sur 5 ans, afin de pouvoir disposer de très bons produits. Nous sommes toujours dans le processus », indique notre interlocuteur qui a contribué à impulser une nouvelle dynamique en intégrant le staff, il y a 4 ans. « J’avais demandé au président de libérer tous les joueurs seniors. Nous avons relancé avec les juniors et les cadets ».

Source Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=uYS4SUCppyk

La stratégie est bonne. Elle permettait aux garçons d’évoluer en même temps dans des catégories différentes. Et comme le travail est bien fait, ça a très vite porter des fruits. Selon Francky, par ailleurs entraineur de l’équipe de la catégorie des seniors, « au bout de la 3e année, Africa Foot Cub avait déjà des joueurs qui était appelés dans les sélections nationales des juniors et des cadets ». En plus de participer au Championnat régional de Dakar où il a fait bonne impression. La progression est fulgurante.

En effet, au bout de l’exercice écoulé (2020-2021), il y a l’accession en National 2 amateur (équivalent D4). Le fruit d’un travail de longue haleine. De toute une génération qui a réussi un parcours sans faute (8 victoires et 3 matchs nuls). Pourtant, cela n’était pas le principal dans les plans de AFC. « Nous avons engagé l’équipe dans cette compétition seniors juste pour que les jeunes aient assez de matchs dans les jambes. La première année (2019), ils sont éliminés en demi-finales. L’année suivante, il y avait la Covid-19. Cette année, ils sont allés chercher la montée ».

Une performance réussie, parce que « Africa Foot Club » s’est doté d’un encadrement de qualité sur le plan sportif. L’ancien international Pape Fall tient la direction technique en compagnie de coachs ayant pratiqué le haut niveau du football. C’est le club français Valenciennes FC, partenaire de l’académie, qui a mis l’ex-latéral droit des Lions à sa disposition. « Il est venu pour nous accompagner, apporter tout son professionnalisme et, surtout, veiller sur les jeunes qui pourraient éventuellement rejoindre des clubs en Europe », dit Mouhamed Sané.

Avant d’ajouter : « Il est là depuis l’année dernière, nous profitons au maximum de son vécu ». Après une brillante carrière de joueur en France (plus particulièrement à l’Olympique de Marseille et à Caen), Pape Fall a passé ses diplômes de formateur et d’entraîneur qui lui ont permis de se retrouver sur le banc de clubs aux Etats-Unis, dans l’Hexagone et aux Emirats Arabes Unis. Il a aussi été en Guinée-Equatoriale à Cano Sport Academy comme directeur sportif et coach. Le profil idéal pour « Africa Foot Club ».

L’encadrement technique avec le DT Pape Fall, ancien international (au milieu).

Et l’académie est en train d’en tirer profit. La semaine dernière, le défenseur Mamadou Diagne a signé pour un club marocain Union Touarga Sport (UTS). « Il y a quatre autres jeunes qui étaient ciblés. Ils devaient partir pour Valenciennes FC au mois d’août dernier, mais ils ont été retenus à cause de la Covid-19. Nous attendons de recevoir une deuxième invitation. Il y a aussi d’autres pistes. Ce vendredi, des « scouts » doivent venir voir l’ensemble de l’effectif pour en prendre certains, qui sont en fin de cycle » confie le directeur sportif.

Cependant, si le cadre est propice pour entretenir la progression des pensionnaires, en offrant aux encadreurs de meilleures conditions d’exercice, cela est dû au fait que « le président Theophile Turpin ne lésine pas sur les moyens ». En plus d’avoir une vision large de la formation qui assure aux jeunes une réussite sportive ou sociale. Ce qui est l’origine du « projet éducatif et sportif horizon 2023 » : octroi de bourses d’études aux bacheliers et réinsertion vers le cursus professionnel de ceux qui ne peuvent pas faire une carrière de footballeur ou sont confrontés à l’échec scolaire.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img