vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilSportsMady Touré : “Si tout se déroule normalement, je vais gagner...

Mady Touré : “Si tout se déroule normalement, je vais gagner l’élection”

A cinq jour de l’élection pour la presidence de la Fédération sénégalaise de football (FSF), le candidat Mady Touré est sûr de sa victoire devant son principal challenger Me Augustin Senghor. Si le scrutin se passe normalement.

Au soir du samedi 7 août, l’instance dirigeante du football local devrait avoir un nouveau patron. En se fiant bien sûr aux propos de Mady Touré qui sera opposé au président sortant Augustin Senghor lors de l’assemblée générale élective. Le fondateur de l’académie Génération Foot est formel : “Après avoir fait les 13 régions du pays, j’ai un feedback positif”, soutient-il sur le plateau de l’émission Sport2S.

Par conséquent, “si tout se deroule normalement, je vais gagner l’élection. Parce que j’ai un programme realiste et réalisable. On ne parle que de foot. Tous les acteurs que j’ai rencontrés ont vu un changement radical. Ils m’ont dit “ Enfin, on nous presente un programme. Augustin n’en a pas. Sur ses 12 ans de gestion, il y a des acquis mais j’y ai contribué à travers la formation”.

Pour Mady Touré, il y a une nécessité d’améliorer ce qui a été fait. D’où le renouveau qu’il prône. “ J’ai parcouru le Sénégal comme c’était le cas en 2013. J’ai fait le diagnostic de notre football… On parle de gagner un trophée, mais il faut d’abord des infrastructures de qualité qui vont permettre d’organiser une CAN, un CHAN et un Mondial en U18 et U20. Là, c’est la vision qui parle” dit-il.

Avant de réitérer à l’encontre de ceux croient que le rapport des forces est favorable au président sortant Augustin Senghor et ses alliés Mbaye Diouf Dia, Abdoulaye Sow… : “ Je suis convaincu que je vais gagner, s’il y a de la transparence”. Pour cela, il a demandé à disposer du fichier électoral.

Si vœu se concrétise, Mady Touré assure que tout ce qu’il a promis sera traduit en acte. “ Le peuple me fait confiance donc je n’ai pas le droit de décevoir ». Et de rappeler que sa vision de la Fédération se résume en ces fondamentaux : être Forte, Organisée, Ouverte pour Triompher (FOOT). “On ne peut pas jouer au foot tout seul, c’est un collectif » souligne le candidat malheureux, il y a 8 ans, qui compte faire de Augustin Senghor le président d’honneur de la FSF.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img