lundi, décembre 5, 2022
spot_img
AccueilSportsMontpellier célèbre sa légende sénégalaise Souleymane CAMARADONA

Montpellier célèbre sa légende sénégalaise Souleymane CAMARADONA

Après 13 saisons bien remplies, Souleymane Camara sera célébré par le Montpellier Hérault Sport Club ce samedi 12 mars, lors de la réception de l’OGC Nice (28ème journée Ligue 1) au stade de La Mosson où les Ultra du club héraultais avaient l’habitude de l’appeler affectueusement CAMARADONA, en hommage à l’ancienne gloire argentine Diego Armando Maradona.

Mission accomplie pour CAMARADONA. Ayant raccroché les crampons en 2020, Montpellier n’a pas eu le temps matériel pour rendre un hommage mérité à son n°19 de coeur à cause de la crise sanitaire de la Covid 19.

Souleymane Camara qui rappelle aussi dans sa gestuelle l’ex attaquant brésilien du Barça, Romario, avait quitté Nice pour signer à Montpellier en 2007, alors en Ligue 2. Et c’est justement contre Nice que sera célébré ce samedi le quart de finaliste du Mondial 2002 avec le Sénégal.

Souleymane Camara aura finalement marqué de son empreinte indélébile l’histoire du club de Montpellier avec le fameux titre de champion de France en 2012 qui reste sans doute l’apothéose de sa carrière en Ligue 1.

Arrivé à Monaco à l’âge de 17 ans, en provenance du centre Aldo Gentina de Dakar, Souleymane Camara a connu des débuts en Principauté avec Didier Deschamps (Monaco – Sochaux : 0-1 le 28/07/2001).

Emmené à Montpellier par Rolland Courbis, Souleymane Camara a écrit sa carrière héraultaise en lettres d’or avec professionnalisme, humilité et sens de l’esprit d’équipe.

Justement, Rolland Courbis, en commentant les qualités humaines et techniques du Sénégalais déclarait à juste titre que «  Souleymane Camara, c’est le joueur qui te donne envie d’être entraineur. » Bruno Metsu et Guy Stephan qui l’ont coaché avec l’équipe nationale du Sénégal ne diront pas le contraire.

Joueur physique, généreux dans l’effort, doté d’un opportuniste de renard de surface, Souleymane Camara, très intelligent aussi dans le placement tactique, a aussi démontré durant sa carrière son excellent jeu de tête avec son gabarit de 1m74.

En vérité, en 13 saisons, le serial killer sénégalais a été non seulement la mascotte du Montpellier Hérault Sport Club, mais aussi et surtout, une référence éthique et professionnelle avec son altruisme et sa discrétion en bandoulière. Et c’est pourquoi feu Louis Nicollin l’aimait bien. Laurent Nicollin lui porte aussi cette même affection et le même respect. La Mosson, n’en parlons même pas.

« Souley, c’est la Paillade. Souley, il a connu la Ligue 2, il a connu la Ligue 1, la finale de la Coupe de la Ligue, le Titre de Champion, la ligue des champions…C’est le joueur qui a disputé le plus de matchs pour le club, le deuxième meilleur buteur du club de la l’histoire de MHSH, c’est quelqu’un d’attachant, quelqu’un que tout entraîneur que tout entraineur aimerait avoir dans son équipe », a témoigné sur le site officiel du club héraultais Laurent Nicollin, le président du Montpellier Hérault Sport Club depuis 2017.

Vainqueur de la Coupe de la Ligue avec Monaco en 2003, Souleymane Camara, a été avec Montpellier, champion de France en 2012 et finaliste de la Coupe de la Ligue en 2011.

En vérité, Souleymane Camara est à jamais une légende du Montpellier Hérault Sport Club, car, il est à la fois le joueur le plus capé de l’histoire avec 433 matchs joués pour 76 réalisations et aussi le meilleur buteur de ce même club héraultais dans l’élite française avec 52 buts.

Montpellier va dire merci samedi à Souleymane, mais, une chose est sûre : la belle histoire d’amour entre CAMARADONA et Montpellier ne se terminera jamais.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img