samedi, décembre 4, 2021
spot_img
AccueilSportsPierria Henry, le meneur américain naturalisé nouveau dépositaire du jeu

Pierria Henry, le meneur américain naturalisé nouveau dépositaire du jeu

Le meneur américain naturalisé, Pierria Henry (28 ans, 1m93), devrait rejoindre la Tanière ce vendredi. C’est le nouveau dépositaire du jeu des Lions. Celui qui devrait apporter de la lumière dans un compartiment considéré comme maillon faible de l’équipe du Sénégal.

“Nous avons besoin de meneurs qui évoluent dans le haut niveau pour être compétitif sur le plan africain ». Le sélectionneur Boniface Ndong n’avait pas, dès sa nomination à la tête de l’equipe nationale masculine de basketball, manqué de souligner de deficit dans un secreur stratégique : la mène.

Il y avait, en effet, la nécessité de pallier l’absence de Xane d’Almeida (36 ans), qui avait les commandes au cours des dix dernières années et a été contraint à une retraite forcée après le Mondial 2019. Et le retour de l’Americain Clevin Hannah, mis au placard pendant deux ans, ne suffisait pas rassurer le staff technique.

De ce fait, le coach est allé piocher du côté des États-Unis et a fini par dénicher la perle précieuse. C’est le joueur de Fenerbahçe Beko en Turquie, Pierria Henry, MVP de la saison régulière de l’Eurocup 2018 sous le maillot du club russe Unics Kazan. Le bonhomme, qui tourne en moyenne de 12 points, 6.1 passes décision serait le profil idéal pour les Lions.

Si l’on se fie bien sûr aux propos de l’entraineur Boniface Ndong convaincu d’avoir trouvé la solution à la mène. “ Dans le secteur arrière, nous avons des joueurs locaux ou évoluant en ProB France. C’est un grand problème. Donc j’avais besoin d’un meneur de niveau mondial pour accompagner les jeunes Alkaly Ndour et Mamadou Faye » indique-t-il.

Un choix risqué car l’autre meneur américain, médaillé de bronze avec les Lions en 2017, a plus de vécu. Toutefois, le coach assume : “Clevin Hannah est un grand joueur. Cela fait mal de l’ecarter. Il s’agit d’une décision personnelle que j’ai pris avec les membres de mon staff. Et je crois qu’avec Pierria Henry nous avons plus de chance de gagner”.

Le natif de South Charleston, qui a raté le concours de la draft NBA en 2015, a usé ses pumps un peu partout en Europe entre la Géorgie, l’Allemagne, l’Israël, la Russie, l’Espagne et la Turquie. Une somme d’expérience qu’il devra mettre au service de la sélection nationale en perspective de l’Afrobasket à Kigali dans un peu moins de deux semaines.

Après avoir manqué son baptême de feu en juin dernier, pour avoir été parmi les Lions testés positifs au coronavirus et avaient occasionné le forfait du Sénégal au tournoi de qualification olympique, il est très attendu pour la campagne africaine. Mais, il faisait partie des grands absents de la Tanière depuis le début de la préparation.

“C’est un problème de famille qui le retenait aux États-Unis », informe le coach Boniface Ndong qui espère avoir à sa disposition son nouveau maître à jouer ce weekend. Son arrivée était annoncée pour hier vendredi.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img