lundi, décembre 6, 2021
spot_img
AccueilSportsQuand « Bombardier » persiste dans l’erreur

Quand « Bombardier » persiste dans l’erreur

Le champion sénégalais « Bombardier » reconnait avoir commis une erreur dans son combat avec le Polonais Mariusz Pudzianowski, pour le compte du KSW 64 de la Division reine du MMA.

L’ex-roi des arènes du Sénégal, Serigne Dia alias « Bombardier », s’est relevé du coup KO administré par le Polonais Mariusz Pudzianowski dans un combat KSW 64 du MMA (Mixed Martial Arts), hier samedi. « Je remercie tous les sénégalais et les Africains qui m’ont supporté. On avait tout laissé et fait d’énormes sacrifices sur le plan physique dans le seul but d’obtenir une victoire. Mais le bon Dieu en a décidé autrement. Je me réjouis du soutien de tout le monde, particulièrement mes amis lutteurs, les communicateurs traditionnels, les journalistes, ma famille ainsi que mon staff », indique-t-il dans un live sur les réseaux sociaux.

Avant d’avouer sa culpabilité dans cette déconvenue : « Mon vœu était de remporter cette confrontation. Mais il y a eu une erreur de combat, c’est ce que j’ai constaté après avoir visionné la vidéo. Il va falloir rectifier, travailler et revenir ». Les fautes stratégiques sont devenues récurrentes chez le champion Mbourois, retombé dans ses travers. Pourtant des spécialistes avaient prévenu. « Il est un grand sportif, mais il doit donner du respect à son adversaire. Parce que toutes ses déceptions dans la lutte sénégalaise, c’est dû à cela. A chaque fois, qu’il prend un coup, il se rue aveuglément vers son vis-à-vis », confiait sur la chaîne youtube Lutte tv Souleymane Julio, un moniteur de sport basé en Europe.

Selon ce dernier, le « B52 » sénégalais doit savoir que le MMA, c’est le haut niveau. « On peut prendre des coups qu’il faut pouvoir gérer. Surtout que le Polonais Mariusz Pudzianowski n’est pas n’importe qui (plusieurs fois champion du monde). « Bombardier » avait pris le combat au sérieux, mais est-ce qu’il a suivi les conseils ? Il disait avoir bien étudié son adversaire, ce qui explique sa décision de l’affronter. J’en doute fort bien. Si c’était le cas, il ne se serait pas livré comme il l’a fait. Il n’est pas plus fort que le Polonais. Il faut qu’il arrête de croire qu’il peut broyer tout ce qui se présente devant lui. Un sportif a besoin d’une stratégie pour gagner. On est déçu de la manière dont il a perdu ».

Le constat est la même pour autre coach en l’occurrence Djibhulk, interpellé par Lutte tv : « Entre deux poids lourds, on ne peut pas bazarder son combat. J’avais dit que « Bombardier » doit se montrer patient, sans euphorie et contenir son adversaire. Jouer sur l’aspect endurance. Sinon ça peut être chaud pour lui parce que son adversaire est explosif. Le coup d’un lourd, ça ne pardonne pas. Ce que j’attendais de Mariusz Pudzianowski, c’est cela que « Bombardier » a fait. Dès le coup d’envoi, il fonce sur lui sans avoir une bonne garde. Il devait l’amener à l’usure et finir par la lutte pour espérer s’imposer. D’autant plus que pour ce combat, il a bien travaillé son corps ».

Préparation de son combat MMA

Pour lui, la grande bourde est d’avoir privilégier l’échange de coups face au Polonais qui a la réputation d’être un athlète hyper puissant. Il a de la force avec une bonne technique de frappe. Et le spécialiste de révéler : « J’ai regardé une séquence de la préparation de « Bombardier », mais je le trouvais très lent dans l’enchaînement des coups de poing. En clair, les erreurs qu’il commettais à l’entraînement, c’est cela qu’il a répété dans ce combat. Son adversaire savait sans doute qu’il ne peut pas faire des « une-deux » ni des enchaînements ». Toutefois qu’il croit que le Mbourois peut rebondir dans le MMA où il a un potentiel à faire valoir.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img