vendredi, décembre 3, 2021
spot_img
AccueilSportsTournoi CEDEAO : Les lutteurs Sénégalais favoris à domicile

Tournoi CEDEAO : Les lutteurs Sénégalais favoris à domicile

Le Sénégal, vainqueur du précédent tournoi de lutte de la CEDEAO, va défendre son titre cette année (2021) devant son public. La compétition démarre ce jeudi 4 octobre.

C’est Dakar qui accueille la 13e édition du Tournoi de Lutte Africaine de la CEDEAO (TOLAC) dont les joutes démarrent ce jeudi à l’arène nationale et vont se poursuivre vendredi et samedi. La sélection du Sénégal, victorieuse en 2018 de ce rendez-vous des Nations de la sous-région Ouest africaine, est la grande favorite à sa succession. Un statut que vont lui contester ses plus sérieux concurrents que sont le Niger, le Nigeria et la Gambie, ainsi que le Burkina, la Guinée-Bissau, le Bénin, le Ghana, la Sierra Leone et la Côte d’Ivoire.

En effet, la compétition va mettre aux prises les lutteurs de 10 pays parmi lesquels les Lions qui, au sortir d’un regroupement fermé d’un mois, sont parés pour défendre leur « bien » sur leur propre sol, devant un public acquis à leur cause. L’équipe sénégalaise est composée de Moussa Faye (66 kg), Ngor Niakh (76 kg), Abdou Khady Ndour (86 kg), Modou Faye (100 kg) et Mouhamed Bousso (120 kg). « Ils ont été choisis sur la base de leurs qualités individuelles », selon le coach national Ambroise Sarr.

Avant de souligner que « la préparation s’est bien déroulée. Les garçons nous ont montré plus ce que nous attendions d’eux. Nous espérons qu’ils vont mettre en application tout le travail effectué sur le tapis comme au sol pour le grand bonheur des Sénégalais. Ils sont prêts, il ne reste plus que le public. Nous demandons une forte mobilisation de la population afin de motiver ces jeunes à se surpasser. Après la victoire, c’est entre les mains du bon Dieu », confie-t-il au micro de la chaine youtube Omez Sport tv.

Du côté des lutteurs, on affiche la confiance. Tout est au point pour relever le défi sportif. « Nous nous sommes bien préparés sur les plans physique et mental. L’équipe nationale a rarement été mise dans de telles conditions de groupement, nous en remercions le président du CNG et le ministre des sports. Le staff technique nous a beaucoup aidés et nous poussait à se donner au maximum. Nous sommes fiers de défendre le drapeau de notre pays et nous ferons tout pour l’honorer » dit l’un des ténors de la Tanière, Ngor Niakh.

Source Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=w2q91fLF78s&t=1s

Concernant l’organisation, l’autre pari, le CNG assure avoir pris toutes les dispositions pour que les délégations passent un séjour agréable à Dakar. Le budget qui avoisine les 120 millions F CFA est quasiment bouclé. Il ne reste qu’à descendre dans l’arène. Les arbitres sont sur place depuis dimanche dernier. La traditionnelle séance de pesée a eu lieu ce mercredi. Tout comme la répartition des équipes : Sénégal, Gambie, Côte d’Ivoire (poule A), Niger, Sierra Leone, Ghana (poule B), Nigeria, Burkina Faso, Guinée-Bissau, Bénin (poule C).

A noter que la Guinée et le Mali sont absents de cette édition 2021 du TOLAC (Tournoi de Lutte Africaine de la CEDEAO) parce que suspendus par la CEDEAO. Alors que le Togo et le Cabo Verde ne se sont pas engagés.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img