mardi, février 7, 2023
spot_img
AccueilSportsTriathlon : Le Sénégal relève le défi de l'organisation des championnats Zone...

Triathlon : Le Sénégal relève le défi de l’organisation des championnats Zone 1

L’organisation des championnats d’Afrique zonaux de triathlon a été une grande réussite pour la Fédération sénégalaise.

Dakar a abrité ce dimanche les championnats d’Afrique de triathlon de la Zone 1 (Ouest), qui a regroupé les athlètes de 5 pays que sont Sénégal, Bénin, Togo, Niger et Guinée. « Une compétition d’un niveau très relevé », selon le président de la Fédération nationale de la discipline, Boubacar Gaye. En effet, elle a enregistré la participation « d’athlètes professionnels » comme le Togolais Eloi Adjavon vainqueur (1h00’25 »), qui évolue en France. « Il est venu uniquement pour ce rendez-vous », informe-t-on.

Sur le podium, on retrouve aussi un représentant du Sénégal, Hamady Nestor Ndiaye (3e en 1h3’46 »), basé en Angleterre. Il vient juste derrière l’Algérien Oussama Berrouane (dont le pays est invité d’honneur) qui a fait un chrono de 1h1’40 »). Avec la qualité de la concurrence, le champion local du triathlon Mamadou Diop Ndoye s’est vu reléguer à la 4e place. « Pour la première fois, il a des difficultés dans une compétition », confie le président Boubacar Gaye. Par contre, Anta Ndiaye est parvenue à remporter la médaille d’or.

Anta Ndiaye, championne Zone 1.
La délégation algérienne invitée d’honneur.

Le Sénégal a aussi décroché deux breloques (argent et bronze) dans la catégorie des jeunes, largement dominée par l’Algérie. « Ce pays était au dessus avec d’excellents athlètes, qui se préparent souvent en France. Leurs performances s’expliquent par les moyens qu’ils déploient », dit le patron de la Fédération sénégalaise de triathlon (FSTri). Avant de souligner que sur le plan de l’organisation, « le Sénégal a relevé le défi. Il n’y a pas d’incidents et les participants étrangers ont manifesté leur satisfaction ».

L’intérêt majeur de ces championnats de la Zone 1 de triathlon, c’est qu’il permet aux athlètes de prendre des points qualificatifs aux Jeux Olympiques Paris 2024. Pour la prochaine étape, l’instance nationale dirigeante compte organiser une compétition sur le circuit de Saly, qui est en construction dans le cadre des JOJ 2026. Ce sera probablement les championnats d’Afrique que le Sénégal doit accueillir prochainement. « Nous avons proposé et obtenu de la confédération africaine le report jusqu’en 2025. Sinon l’année prochaine, la Coupe d’Afrique se disputera ici. Et nous sommes en discussions avec le maire pour qu’il soit labélisé Triathlon Dakar », confie le président Boubacar Gaye.

Les commentaires à caractère injurieux, offensifs, ou contenant des propos diffamatoires ne sont pas publiés.

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

a lire

spot_img